Dhrupkumar Ghanshyambhai | Un objet religieux : le « chipiyo »

Photo d'un élève avec son trésor de famille

Témoignage

Bonjour.

Mon nom est Dhrupkumar Ghanshyambhai Patel.

Quel long nom!

Alors mes amis m’appellent Dhrup ou Patel (mon nom de la famille).

Je viens d’Inde, de Gujrât, sur la côte ouest de l’Inde.

Dans mon pays, il y a tellement de religions! Je pratique l’une d’elles.

Je vais vous présenter mon chipiyo (un objet de cuivre pour faire une trace symbolique de la religion sur le front). C’est mon trésor. Mon père me l’a donné quand j’avais 12 ans.

Il m’a donné le chipiyo car je suis entré dans l’âge adulte (selon ma culture) à l’âge de 12 ans. À ce moment de notre vie, on est assez sage pour comprendre notre culture et notre religion.

En Inde, le chipiyo est disponible pour tout le monde qui suit la même religion que moi. Nous faisons une trace symbolique sur notre front pour montrer que nous suivons la même religion, parce qu’il y a tellement de religions et le symbole me rappelle d’où je viens et qui je suis.

Plusieurs gens, en me regardant, me demandent si je suis marié quand ils voient le symbole sur mon front.

Non, dans ma religion, si une personne fait cette trace symbolique sur son front, cela ne veut pas dire qu’elle est mariée. Je vous ai déjà dit qu’il y a tellement de religions dans mon pays! Quand je rencontre ma grand-mère, je lui dis que le gens sont amicaux, mais ils me posent toujours la même question : « Tu es marié? »

Elle m’a dit de dire : « Oui » et d’ajouter : « Je suis marié avec mon Dieu ».

Je l’adore, ma grand-mère. Comme elle est sage!