Alero | Une fête ancestrale : la fête « owambe »

Élève

Témoignage

Je m’appelle Alero Eribo, j’ai 15 ans et je viens du Nigeria. Cela fait un an et demi que je suis au Canada. Je voudrais vous présenter mon trésor de famille, une tradition ancestrale qui a été célébrée depuis la nuit de temps. Elle s’appelle la fête owambe.

La fête owambe est une fête très connue et célébrée par la tribu yoruba, une des 250 tribus du Nigeria, lors des anniversaires ou des mariages. Cette fête est très populaire au sein de cette communauté.

Pour la célébrer, nous avons besoin de trois éléments : premièrement, les vêtements traditionnels de la tribu yoruba nommés iro et buba. La buba est une sorte de chemise faite avec le même tissu que le iro qui se porte comme une jupe entourant la taille des femmes. Pour les hommes, il s’agit de l’agbada. Ces vêtements peuvent être fabriqués dans différents matériaux, comme la dentelle ou ce qu’on appelle ankara (une sorte de tissu coloré). Nous le portons parce qu’il représente un symbole de beauté et aussi parce qu’il est utilisé pour distinguer les différentes tribus. Avant le jour de la fête, la personne qui l’organise choisira une couleur et une sorte précise de tissu pour que tous les participants à cet évènement puissent porter la même chose, mais dans des modèles différents.

Deuxièmement, nous avons besoin d’argent. Dans la culture yoruba, il est de coutume de danser. Il faut danser et s’amuser. Cela est un signe que nous aimons la fête. Pendant cette partie de la danse normalement en cercle, les invités honorent les personnes qui dansent en leur offrant de plus en plus d’argent. La personne qui en reçoit le plus est considérée comme la gagnante. Quand il ou elle danse, tout le monde l’entoure et le ou la submerge de billets, beaucoup de billets. Il n’est donc pas étrange de voir des gens apporter des piles et des piles de billets à un owambe.

La dernière chose dont nous avons besoin est le riz jollof. Le riz jollof est un repas très populaire au Nigeria et en Afrique de l’Ouest également. Il est fait en mélangeant du riz blanc, des tomates et du poivron. Il est généralement accompagné de moi-moi, ça veut dire « gâteau aux haricots », et de tout type de protéine (que ce soit le poulet, le poisson ou la viande) et d’une boisson. Lors de la fête owambe, il y a aussi beaucoup d’autres aliments qui sont présents au menu, comme le riz frit, amala et gbegiri, ewedu et beaucoup de boissons.

La fête owambe est une cérémonie très merveilleuse, où les gens de différentes tribus et cultures peuvent se réunir, s’amuser et aussi découvrir la culture des uns et des autres. C’est une tradition que ma grand-mère et mes parents ont célébrée et à laquelle ils ont assisté. À mon tour, j’espère aussi l’intégrer dans ma vie ici pour la transmettre à ma famille un jour.