10 cibles collectives

Le Rapport Montréal durable permet de suivre l'état d'avancement des 10 cibles collectives que l’on retrouve dans le Plan Montréal durable 2016-2020. Au niveau local, les efforts de l’administration municipale comme des organisations partenaires sont concentrés autour de ces 10 cibles contribuant ainsi à faire de Montréal une métropole durable. Au niveau international, les efforts déployés par la collectivité montréalaise contribuent à la progression des Objectifs de développement durable (ODD).

De 1990 à 2014, les émissions de GES de la collectivité montréalaise ont connu une baisse de 23 %

1

Réduire les émissions de GES de la collectivité montréalaise de 30 % d’ici 2020 par rapport à 1990 et de 80 % d’ici 2050

Les moyennes de 2014-2016 (8,6 µg/m³) et 2015-2017 (8,5 µg/m³) se situaient sous la norme canadienne

2

Atteindre la norme canadienne de qualité de l’air ambiant (NCQAA) en matière de concentration de particules fines (8,8 µg/m³) d’ici 2020 – Moyenne triennale des concentrations moyennes annuelles

La part modale, à la pointe du matin, pour les déplacements à pied, à vélo ou en transport en commun sur l'île de Montréal a été évaluée à 45,8 % suite à l'enquête OD 2013

3

Atteindre une part modale, à la pointe du matin, de 55 % pour les déplacements à pied, à vélo ou en transport en commun d’ici 2021

En 2013, la consommation d'énergie équivalente des bâtiments des secteurs commercial et institutionnel a été évaluée à 1,49 GJ/m2

*Une révision des données de 1990 à 2013, effectuée rétroactivement par Statistique Canada, vient modifier l'interprétation de la cible et de ses résultats.

4

Rétablir une consommation d’énergie équivalente ou inférieure à celle de 1990 (1,97 GJ/m2) dans les bâtiments des secteurs commercial et institutionnel.

Les certifications et programmes « témoins » ont connu une hausse de 31,2 % entre 2010 et 2017

5

Augmenter de 30 % le nombre de certifications environnementales ou d’adhésions à des programmes environnementaux volontaires, à Montréal, d’ici 2020 par rapport à 2010

L’indice de canopée de l’agglomération de Montréal était de 20,8 % en 2015

6

Augmenter l’indice de canopée de 20 à 25 % d’ici 2025

En 2017, 6,1 % du territoire intérieur de l'agglomération était constitué d'aires protégées

7

Accroître à moyen terme la part des aires protégées terrestres à 10 % du territoire

En 2016, le taux de valorisation des matières recyclables était de 60 % et celui des matières organiques de 20 %

8

Atteindre les objectifs gouvernementaux de valorisation des matières recyclables (70 %) et des matières organiques (60 %) d’ici 2020

Entre 2011 et 2017, la production d'eau potable a diminué de 13 %

9

Réduire de 20 % l’eau potable produite par les usines de Montréal entre 2011 et 2020

Donnée disponible au cours de l'automne 2018

10

Réduire de 10 % la sédentarité de la population de l’île de Montréal d’ici 2025