COVID-19
Montréal est au palier vigilance (zone verte). S'informer

Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Dérogations mineures

Une dérogation mineure est une disposition d'exception aux normes des règlements de zonage et de lotissement, autres que celles qui sont relatives à l'usage et à la densité de l'occupation du sol, et permettant, à certaines conditions, un écart minime avec les normes applicables, de manière à ajuster l'application de ces dernières dans certains cas particuliers. Une dérogation est accordée par résolution du conseil d'arrondissement.

Conditions à respecter pour l’obtention une dérogation mineure

Après avoir reçu l'avis du Comité consultatif d'urbanisme à ce sujet, le Conseil d'arrondissement peut accorder une dérogation aux dispositions du règlement de lotissement et aux dispositions du présent règlement autres que celles qui sont relatives à l'usage et à la densité d'occupation du sol pourvu que :

  • l'application du règlement ait pour effet de causer un préjudice sérieux à la personne qui demande la dérogation;
  • la dérogation ne porte pas atteinte à la jouissance, par les propriétaires des immeubles voisins, de leur droit de propriété.

Dispositions règlementaires pouvant faire l'objet d'une dérogation mineure

Certaines dispositions de lotissement et de zonage peuvent faire l'objet d'une dérogation mineure telles que:

  • la superficie minimale des terrains;
  • la largeur minimale des terrains;
  • la marge de recul avant minimale;
  • la marge de recul arrière minimale;
  • les marges de recul latérales minimales.

Tarification

Le coût d’une demande de dérogation mineure est de :

  • 775 $ pour les groupes d'usage concernant les bâtiments d'habitation H1 et H2;
  • 1 125 $ pour les autres groupes d'usage.

Note : Les frais relatifs à une demande de dérogation mineure ne sont pas remboursables.