COVID-19
Montréal est au palier préalerte (zone jaune). S'informer

La Politique de l'enfant se déploiera dans 14 arrondissements en 2018

18 septembre 2017

Montréal, le 18 septembre 2017 – Lancée au printemps 2016, la Politique de l'enfant de la Ville de Montréal inclut désormais 14 arrondissements dans la mise en œuvre de projets et de services favorisant le plein épanouissement des enfants et des familles vulnérables. 

« Les arrondissements sont des partenaires de premier choix pour la mise en œuvre de la Politique de l'enfant. Ils disposent en effet d'une bonne connaissance des enjeux et des services de leur territoire en plus d'entretenir une relation de confiance avec les organisations de leur territoire en relation avec les jeunes et les familles les plus vulnérables. Ils sont donc bien placés pour mettre en place avec succès des initiatives en faveur de ces jeunes et de leur famille », indique le maire de Montréal, M. Denis Coderre. 

Le « réflexe enfant » étendu dans la majorité des arrondissements

Aux huit arrondissements ciblés en 2016 lors de l'annonce de la première politique de l'enfant à la Ville de Montréal s'ajoutent les arrondissements d'Ahuntsic–Cartierville, de LaSalle, de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, de Saint-Laurent, de Saint-Léonard et de Ville-Marie. Ces derniers partageront un budget annuel de 1,5 M$ avec les arrondissements de la première heure, soit Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Lachine, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Nord, Pierrefonds–Roxborro, Sud-Ouest, Verdun et Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. 

Les 14 arrondissements mettront en place ou intensifieront, parfois avec la collaboration des organismes locaux ou régionaux, des projets visant les enfants de moins de 17 ans et les familles les plus vulnérables de leur territoire. Basés sur les priorités d'intervention de la Politique de l'enfant, ces projets pourront s'articuler autour de la sécurité et l'accessibilité des environnements urbains, la sécurité alimentaire et la saine alimentation, la persévérance scolaire et la réussite éducative ou encore l'accès à la culture, aux sports et aux loisirs.  

« Avec l'adoption de la Politique de l'enfant, la Ville s'engage à développer le "réflexe enfant" sur tout son territoire en amenant les arrondissements et leurs partenaires à innover ou à intensifier leurs actions ou encore à les adapter selon les besoins et les réalités des jeunes montréalais. Nous souhaitons de cette façon exercer un leadership durable en matière d'enfance », précise l'élue responsable de la Politique de l'enfant, Mme Érika Duchesne. 

« Devant l'ampleur des défis à relever, il importe de se réunir, d'échanger et d'agir ensemble pour assurer un meilleur avenir aux citoyens de demain. Chaque décision que nous prendrons, chaque geste que nous poserons doit avoir un impact positif sur la vie des enfants », ajoute le commissaire à l'enfance, M. Tommy Kulczyk. 

Réalisations de l'an 1 de la Politique de l'enfant

Les quelque 40 projets mis en place dans les arrondissements au cours de la première année de la Politique de l'enfant visent les priorités suivantes :  soutenir et accompagner les familles dans le développement du plein potentiel de leurs enfants, animer l'espace public durant la saison estivale et aménager des espaces publics accessibles et sécuritaires aux enfants. Dotée d'un budget annuel de 5 M$, la Politique de l'enfant a permis également à la Ville de Montréal d'investir dans une multitude de projets portés par des organisations régionales dont le Club des petits déjeuners, la Fondation du Dr Julien, Réseau réussite Montréal, Montréal Autochtone, MU, Regroupement des éco-quartiers, Sports Montréal, Institut Pacifique, entre autres. Parmi ces projets, on retrouve un nouveau programme estival destiné aux enfants autochtones, des ateliers éducatifs en art mural, un programme d'éveil musical pour les tout-petits, des activités sportives et culturelles et un programme de prêts d'instruments de musique en bibliothèque.   

Rappelons que la Ville de Montréal vise à faire des 300 000 enfants de moins de 17 ans des citoyens engagés en misant sur des valeurs chères aux Montréalais et Montréalaises telles que l'inclusion, la solidarité et l'ouverture aux autres. En 2016, la Ville de Montréal a obtenu l'accréditation « Municipalité amie des enfants ». 

La Politique de l'enfant « Naître, grandir et s'épanouir à Montréal : de l'enfance à l'adolescence » ainsi que son Plan d'action 2017 sont disponibles à ville.montreal.qc.ca/enfants.