COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

Itinérance - Mesures hivernales et liste des ressources

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, la Ville de Montréal et leurs partenaires communautaires unissent leurs efforts pour offrir des mesures qui répondent encore davantage aux besoins des personnes en situation d’itinérance, afin que chacune trouve une place au chaud où passer le jour et la nuit pendant l'hiver.

Dès le début du mois de novembre, des mesures particulières sont prévues pour accueillir les femmes, les hommes, les couples et les jeunes en situation d’itinérance, incluant les personnes trans, via les services d’hébergement réguliers, les unités de débordement temporaires et les haltes-chaleurs. La gamme de services en place favorise un accueil à haut seuil d’accessibilité ainsi qu’une répartition des personnes dans l’ensemble des services et sur l'ensemble du territoire. Certaines ressources disponibles permettent d'accueillir les personnes ayant un animal de compagnie.

Enfin, la concertation entre les partenaires du milieu communautaire, la Ville de Montréal et du réseau de la Santé a donné lieu à la mise en place de mesures hivernales en itinérance considérablement bonifiées afin de répondre aux besoins de plus en plus criants en période de pandémie.

  • Consultez les informations complémentaires sur le portail de Santé Montréal


Considérant le contexte de la pandémie de la COVID-19, plusieurs mesures particulières seront déployées et ce sont près de 700 places supplémentaires qui seront disponibles au chaud pendant l'hiver dans les sites d’hébergement d’urgence et dans les haltes-chaleur.

Pour l’hiver 2020-2021, Montréal disposera de 1650 places au total pour accueillir des personnes n'ayant pas d'endroit où dormir.


SERVICES D'HÉBERGEMENT D'URGENCE RÉGULIERS

Pour les femmes, les places d'hébergement d'urgence sont réparties notamment entre le Pavillon Patricia Mackenzie, La Rue des femmes, le Chaînon, Projets autochtones du Québec, Passages, le CAP St-Barnabé, L’Abri d’espoir de l’Armée du Salut et la Maison Marguerite.

Pour les hommes, les places d’hébergement d’urgence sont réparties notamment entre la Maison du Père, Mission Bon Accueil, Mission Old Brewery, Projets autochtones du Québec, Care Montréal et CAP St-Barnabé.


UNITÉS DE DÉBORDEMENT

Les trois unités de débordement temporaires sont des ressources additionnelles et complémentaires aux autres services déjà en place (service d’hébergement d’urgence) et offrent des places à haut seuil d’accessibilité pour les femmes, les hommes, les couples et les personnes trans. L’aménagement permet l’accueil des personnes à mobilité réduite. Certaines de ces unités permettent aussi l’accueil de personnes en situation d’itinérance avec des animaux. La Mission Bon Accueil offrira 378 places au sein d'un complexe hôtelier au centre-ville, tandis que Cap-Care offrira 40 places dans l'ancien YMCA d'Hochelaga-Maisonneuve.

L’unité de débordement de l'organisme Chez Doris accueillera 40 femmes le soir et la nuit dans un complexe hôtelier du Centre Ville durant la période hivernale. Cette unité sera réservée spécifiquement aux femmes et permettra d’offrir un environnement sécuritaire mais aussi des services de jours au sein de l’organisme.

Une nouvelle unité de débordement accueillera 112 personnes dans le centre Pierre Charbonneau et sera opéré par les deuxorganismes : Care Montréal et Cap St Barnabé. Ce centre sera un service 24h sur 24h.


HALTES-CHALEUR

Pour l’hiver 2020-2021, il y aura plusieurs haltes-chaleur (certaines avec des lits) couvrant l’ensemble de la région de Montréal :
- La halte-chaleur d’Hochelaga-Maisonneuve de Care Montréal offrira environ 25 places.
- La halte chaleur de Côte-des-Neiges, qui sera pilotée par Prévention NDG/CDN, pourra accueillir environ 25 personnes.
- La halte-chaleur de Montréal-Nord sera sous la gouverne de l’organisme L’Amour en Action et pourra accueillir environ 15 hommes avec des lits sur place et offrira un service 24/24 avec son centre de jour.
- La halte chaleur du Nord de la ville située à Parc-Extension est une initiative réalisée grâce au prêt du local de Jeunesse au Soleil et à la gestion assurée par PACT de rue. Ouverte depuis décembre 2020, 7 jours sur 7, du lundi au vendredi, de midi à 8h, et le samedi et dimanche, de 16h à 8h, la halte-chaleur située sur boulevard Saint-Laurent accueille chaque jour une trentaine de personnes dans le besoin.
- La halte-chaleur du Sud-Ouest sera portée par l’organisme Maison Benoit Labre et pourra accueillir environ 40 personnes.
- La halte-chaleur du Plateau-Mont-Royal sera pilotée par l’organisme Open Door et 
- La halte-chaleur de l’Ouest-de-l’Île sera pilotée par l’organisme Ricochet (AJOI) et pourra accueillir environ 15 personnes.

TRAJECTOIRE COVID

Personnes en attente de résultat de test COVID-19:
14 places en zone jaune, 12 places en zone orange à l'Ancien hôpital du Royal Victoria

Personnes en situation d'itinérance atteintes de la COVID-19:
61 places en zone rouge à l'Ancien hôpital du Royal Victoria et 150 places dans des installations temporaires, érigées dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension


NAVETTES


Sept services de navettes de transport sillonneront les rues pour accompagner les personnes en situation d’itinérance vers les ressources et les ramener dans leur secteur par la suite.  Une navette non mixte permettra le transport des femmes vers les unités de débordement.


OFFRE DE SERVICE DE JOUR

Le réseau de la santé, la Ville et les partenaires communautaires assurent une intervention auprès des personnes et travaillent aussi avec les ressources en services alimentaires. La Ville participe à la consolidation de l’offre de jour en soutenant des organismes tels que l’Accueil Bonneau, Mission St. Michael (Toit rouge) ou encore P.A.S. de la rue pour agrandir leurs locaux ou offrir plus d’heures de services.