COVID-19
Montréal est au palier préalerte (zone jaune). S'informer

L'arrondissement de Saint-Léonard déploie plusieurs actions en sécurité urbaine

8 juin 2021

Montréal, le 8 juin 2021 - Le maire de l'arrondissement de Saint-Léonard, Michel Bissonnet, et les conseillers, Lili-Anne Tremblay, Mario Battista ainsi que Dominic Perri, sont heureux d'annoncer que l'arrondissement va de l'avant avec des actions concrètes en sécurité urbaine grâce à la collaboration du comité stratégique en sécurité urbaine. Plusieurs actions seront mises en place très prochainement par les organismes et les partenaires de l'arrondissement dans le cadre du Programme de prévention de la violence commise et subie chez les jeunes avec un soutien financier totalisant la somme de 250 435 $.

«  Mes collègues du conseil d'arrondissement et moi sommes proactifs et il est primordial pour nous de réaliser rapidement nos actions en sécurité urbaine pour pouvoir vivre à Saint-Léonard en toute quiétude. Les équipes de l'arrondissement ainsi que les organismes communautaires du milieu et les institutions œuvrant sur le territoire et formant le comité stratégique en sécurité urbaine se sont également tous mobilisés. Ces actions seront réalisées dans le cadre du Programme de prévention de la violence commise et subie chez les jeunes. L'objectif de ce programme est d'améliorer la sécurité et le sentiment de sécurité des jeunes à risque ou qui présentent les premiers signes d'un problème, par la prévention et la réduction de la violence commise et subie, celle-ci comprenant les violences à caractère sexuel, la délinquance, de même que par la prévention des comportements à risque comme l'abus de substances », a précisé le maire de l'arrondissement, Michel Bissonnet.

La Ville de Montréal avait annoncé en mars dernier un investissement exceptionnel de 1,4 M$ pour appuyer les arrondissements de Montréal-Nord, Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et Saint-Léonard, ainsi que le quartier Saint-Michel. Ces sommes permettent de soutenir les organismes communautaires actifs sur le terrain afin que soient développés des projets visant à renforcer la sécurité urbaine et à améliorer la qualité de vie des populations de ces secteurs qui ont été aux prises avec des événements violents au cours des derniers mois. De ce montant, 200 000 $ sont attribués à l'arrondissement de Saint-Léonard par la bonification exceptionnelle du Programme de prévention de la violence commise et subie chez les jeunes afin de soutenir des actions locales jusqu'au 31 décembre 2021.

Pour l'année 2021, les projets qui profiteront de ce fonds supplémentaire de 200 000 $ à Saint-Léonard sont donc les suivants :

  • Collectif Jeunesse de Saint-Léonard
    • « Plan d'action en sécurité urbaine — Saint-Léonard », pour un montant de 46 841 $. Ce projet consiste en l'élaboration d'un Plan d'action en sécurité urbaine identifiant les enjeux prioritaires, les objectifs et les cibles du Plan, les facteurs de risque et de protection visés par les interventions, ainsi que les types d'actions à développer, dans une démarche de coconstruction.
  • « TAPAJ Saint-Léonard », pour un montant de 21 409 $. L'objectif de ce projet est de créer des opportunités d'occuper positivement les jeunes pour répondre ainsi aux enjeux liés à la violence commise et subie par les jeunes de Saint-Léonard. Ainsi le programme TAPAJ (Travail Alternatif Payé à la Journée) qui a été mis en place en 2020 se poursuivra en 2021. Ce programme consiste à offrir des missions de travail aux jeunes au sein des divers organismes, commerces et autres partenaires de l'arrondissement qui facilitent les actions de proximité avec les jeunes.
  •  « Chargé(e) de projet TAPAJ », pour un montant de 10 645 $. L'objectif de ce projet est de bonifier le projet TAPAJ (Travail Alternatif Payé à la Journée) qui a débuté en 2020. Un chargé de projet veillera au développement du réseau d'affaires et effectuera de la prospection auprès des entreprises locales, des institutions, des organismes et des particuliers afin d'offrir davantage de missions de travail aux jeunes, notamment ceux en difficulté. Le projet qui sera porté par Pact de rue et libérera ainsi du temps aux intervenants pour plus de présence sur le terrain.
  • Bureau Associatif pour la Diversité et la Réinsertion (BADR)
    • « Le sport en mode intervention ! », pour un montant de 15 120 $. Ce projet vise à intervenir, impliquer et occuper les jeunes positivement durant l'été avec des activités sportives qui seront un moyen d'aborder les questions et enjeux liés aux respects des autres, à la violence et à l'intimidation.
  •  « Mieux le comprendre pour accompagner mon ado ! », pour un montant de 9 000 $. Ce projet implique les jeunes et les familles issus des minorités culturelles et propose des activités variées pour développer un sentiment d'estime de soi chez les jeunes par leur participation et leur implication dans des projets et des initiatives visant à les sortir de leur isolement et d'un certain sentiment d'abandon.
  • Club basketball St-Léonard : « Projet Évasion (projet pilote) », pour un montant de 35 536 $. Ce projet vise à fournir des mesures de soutien social aux jeunes âgés de 12 à 25 ans par le biais d'activités sportives et d'ateliers sur le pouvoir et agir, ainsi qu'un soutien psychosocial de groupe afin d'acquérir des compétences, des attitudes prosociales et pour développer leur résilience. Le projet focalisera sur le sentiment d'insécurité, d'intimidation et de victimisation des jeunes et des outils seront élaborés pour surmonter et dépasser ces enjeux.
  • Projet Ado Communautaire en Travail de rue : « Travail de rue St-Léonard », pour un montant de 21 884 $. L'objectif de ce projet est de renforcer le travail de rue avec le recrutement d'un travailleur de rue qui agira les soirs et les fins de semaine par une présence constante et une écoute active auprès des jeunes. Cette personne posera des actes préventifs, agira en tant que médiateur social et proposera de l'accompagnement aux jeunes selon leurs besoins. Un nouveau groupe de jeunes qui n'est pas facilement joignable pendant la semaine sera ciblé.
  • Maison de jeunes de Saint-Léonard : « Intervenant jeunesse en Maison de jeunes », pour un montant de 20 000 $. Ce projet vise le renforcement des actions de prévention durant l'été au niveau des parcs et des aires de stationnement pour mieux répondre aux problématiques les plus urgentes en matière de sécurité urbaine à Saint-Léonard. Pendant l'année scolaire, l'intervenant ciblera ses interventions au niveau des écoles et à proximité de celles-ci, et il fera de la prévention auprès des jeunes lors des activités d'animation régulières de la Maison de jeunes.

Les projets qui sont soumis dans le cadre du financement annuel récurent de 70 000 $ et faisant partie du même programme sont les suivants :

  • Maison de jeunes de Saint-Léonard : « Intervention de milieu jeunesse », pour un montant de 53 000 $. Ce projet vise à accroître les interventions des acteurs du terrain pour renforcer le sentiment de sécurité chez les jeunes et réduire les gestes de violence entre eux. L'intervention mènera aussi vers des actions de sensibilisation au niveau de l'école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry.
  • Concertation Saint-Léonard : « Plan d'action pour la lutte contre la violence à l'égard des jeunes à Saint-Léonard », pour un montant de 17 000 $. Ce projet vise la poursuite des travaux menés avec le premier financement octroyé en 2020. Ainsi, le diagnostic effectué auprès des jeunes sera complété par celui auprès des organismes intervenant avec les jeunes. Ce diagnostic permettra d'élaborer un plan d'action sur la violence à l'égard des jeunes.

Les intervenants du milieu bénéficieront de cycles de formation de renforcement des capacités sur les thématiques liées à l'enjeu de la sécurité dans le cadre du projet interarrondissements géré par le Service de la diversité et de l'inclusion sociale (SDIS) de la ville centre.