COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 21 h 30 à 5 h. S'informer

Relance estivale du centre-ville : La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec investissent 25 M$

18 mars 2021

Montréal, le 18 mars 2021 - La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec investissent 25 M$ pour faire vibrer le centre-ville cet été, y attirer la population et les travailleurs de Montréal, ainsi que les touristes et les étudiants, et ainsi amorcer concrètement la relance du cœur économique et culturel montréalais. De nombreuses mesures seront mises en place afin d'animer le centre-ville, de le rendre accessible, attirant et dynamique, et d'en faire un incontournable de l'été 2021.

« Bien que nous soyons toujours au cœur de la crise sanitaire, l'arrivée du printemps et l'accélération de la vaccination nous permettent d'entrevoir avec optimisme les prochains mois et de préparer une relance estivale créative qui permettra de faire vibrer le centre-ville à nouveau. Grâce aux 25 M$ qu'investissent la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec, le centre-ville aura droit à de l'animation culturelle, à des aménagements urbains originaux, à des terrasses élargies, à des bureaux transformés et habités, à des espaces de co-working extérieurs, à du stationnement gratuit, et plus encore. La gastronomie, la culture et la joie de vivre font partie de l'ADN de Montréal et c'est avec enthousiasme que nous mettons tout en place pour leur permettre de prospérer dès cet été », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Le télétravail, le confinement et les restrictions liées aux déplacements ont vidé les centres-villes, qui sont des moteurs économiques majeurs pour le Québec. Il est essentiel d'appuyer les établissements, comme les commerces, les restaurants et les hôtels, qui dépendent entre autres des travailleurs pour prospérer. Avec cette aide, qui s'ajoute à plusieurs autres interventions, on espère donner un peu d'air à certains commerçants et nous préparer à rendre ces centres-villes plus attractifs pour la relance économique », a mentionné Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation.

Pour que le centre-ville soit attrayant, il doit être vivant. La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec soutiendront ainsi des initiatives qui permettront d'y attirer les Montréalaises et les Montréalais, mais aussi les touristes du Québec et du Canada. Une enveloppe de 3 M$ est ainsi offerte aux festivals et aux arts du cirque afin de leur permettre d'offrir des formules innovantes, adaptées au contexte sanitaire, et de prolonger leur saison. Le Partenariat du Quartier des spectacles et Montréal centre-ville disposeront également de 3 M$ pour proposer des aménagements et de l'animation qui permettront de dynamiser le centre-ville. La gratuité du stationnement sur rue les vendredis soirs et les week-ends sera pour sa part prolongée jusqu'à la Fête du travail, un investissement qui permettra de faire du centre-ville un quartier des plus accessibles.

Les restaurants et les bars font partie de l'identité de Montréal. Afin de les aider à se relever d'une année extrêmement difficile, la Ville de Montréal consacrera 1 M$ à une campagne visant à appuyer la gastronomie locale, menée de pair avec Tourisme Montréal. Une enveloppe supplémentaire de 1 M$ sera dédiée à une campagne de socio-financement visant à encourager la population à appuyer la scène culinaire montréalaise. Ces mesures s'ajoutent à la baisse marquée du prix des permis de terrasses, que la Ville de Montréal a limité à un coût symbolique de 50 $ pour une deuxième année consécutive.

Le retour des travailleurs au centre-ville est aussi une partie intégrante de sa relance. La Ville de Montréal, en collaboration avec la Direction régionale de santé publique de Montréal et l'Institut de développement urbain, notamment, travaille à faciliter le retour sécuritaire des travailleurs le plus rapidement possible. C'est pourquoi une partie importante du plan estival servira à transformer les espaces de travail, à faciliter la vie des travailleurs, à aider les entreprises de petites et moyennes tailles à se transformer et à créer des espaces de co-working extérieurs. Une somme de 2 M$ est aussi prévue pour aider les start-ups à s'installer au centre-ville de Montréal et à aménager leurs locaux selon leurs besoins.

Enfin, 2 M$ sont prévus pour soutenir le Quartier chinois, qui a grandement souffert de la pandémie. Le Quartier chinois compte quelque 150 commerces, qui emploient plus de 500 personnes. Il fait partie intégrante de la vitalité du centre-ville et la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec souhaitent que, grâce à cet appui et aux initiatives qu'il permettra de mettre en place, les visiteurs soient de retour en grand nombre dans ses rues cet été.

Citations

« À cause de la crise sanitaire, les activités du centre-ville de Montréal, qui lui confèrent toute sa vitalité économique et sociale, ont été mises sur pause, notamment les affaires en présentiel, le tourisme, les événements culturels, la restauration et l'hôtellerie. Notre appui aux initiatives de la Ville de Montréal et de la CCMM a justement pour objectif de trouver des solutions afin de pallier la perte de ces attraits, qui constituent l'essence première d'un centre-ville attrayant », a affirmé la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau.

« L'espoir des beaux jours est plus vivant que jamais à Montréal. La vitalité du centre-ville repose d'abord sur ses gens, mais aussi sur ses commerces et ses entreprises. C'est pourquoi de nombreuses mesures seront mises en place pour rendre le centre-ville attirant et pour inciter les travailleurs à y revenir et à faire revivre le cœur économique de Montréal. Nos restaurateurs et nos propriétaires de bars auront aussi besoin du soutien de l'ensemble de la population pour relancer leurs activités et nous serons à leurs côtés, comme nous l'avons été depuis le début de la crise. Je suis convaincu que l'été qui s'en vient nous permettra de redonner à notre centre-ville ses lettres de noblesse », a déclaré le responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif, Luc Rabouin.

« La Chambre a annoncé hier son plan “ J'aime travailler au centre-ville ”, qui soutiendra des actions concrètes pour contrer les risques d'affaiblissement structurel de l'écosystème d'affaires au centre-ville. Ce plan, qui bénéficie d'un soutien financier de 8,5 M$ du ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec, s'appuiera sur les atouts du centre-ville pour valoriser le travail en présentiel. Nous devons réussir, dès septembre prochain, à ramener un maximum de travailleurs qui, habituellement, viennent au centre-ville. Nous avons devant nous un immense chantier qui exigera un engagement de tous les partenaires. Pour réussir, nous aurons absolument besoin que le secteur privé exerce un puissant leadership », a souligné le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc.

« Reconnu à travers le monde pour son expertise en matière d'animation des espaces publics, le Partenariat est fier de pouvoir en faire profiter encore et avant tout les Montréalais·es cet été. Cet important appui financier de la Ville de Montréal et du gouvernement du Québec permettra au Partenariat du Quartier des spectacles de proposer une multitude d'expériences accueillantes, ludiques et sécuritaires dans tout le centre-ville pendant la tant attendue période estivale. Le projet en préparation promet de réjouir et divertir autant les travailleurs, les résidents, les étudiants, les touristes que les amateurs de culture en manque d'expérience et de socialisation sécuritaire. Le maillage entre la culture et l'économie est le meilleur vecteur de relance et promet de refaire du centre-ville une destination expérientielle unique. Nous sommes franchement très heureux et enthousiastes de cette collaboration renouvelée avec Montréal centre-ville autour d'un projet qui sera beaucoup plus important que celui de l'an dernier. Cet été, le cœur culturel et économique de la métropole battra d'un souffle nouveau et rayonnera à travers la créativité et le talent de nos artistes », a expliqué la présidente du conseil d'administration du Partenariat du Quartier des spectacles, Monique Simard.

« À titre de pôle économique, culturel et institutionnel du Québec, nous sommes fiers de voir toutes les parties prenantes se rallier pour le centre-ville de la métropole. Pendant que tous les centres-villes du monde sont affectés par la pandémie, le centre-ville de Montréal tient le fort. Avec cet appui exceptionnel de la Ville de Montréal et du gouvernement du Québec, notre centre-ville est bien positionné pour la relance économique à venir. Après des mois de confinement et de couvre-feu, nous avons tous hâte de nous voir et de nous rassembler autour d'un verre, sur une terrasse, dans une salle de spectacle, en magasinant ou simplement en se baladant dans un environnement stimulant. Avec l'interdiction de voyager, plusieurs ont redécouvert la beauté des régions du Québec. Mais cet été, c'est au centre-ville de Montréal que ça se passera », a ajouté le directeur général de Montréal centre-ville, Glenn Castanheira.

« La pandémie a frappé le secteur touristique montréalais et les piliers de notre destination, connue pour son offre gastronomique, sa culture et ses événements remarquables. Tourisme Montréal est énergisé de consacrer une de ses campagnes de promotion à la gastronomie montréalaise et d'ainsi contribuer à garder l'engouement des Montréalais et des touristes pour notre gastronomie créative. Cette annonce concentre la collaboration et la mise en commun des ressources, conditions sine qua non de notre réussite et de notre esprit montréalais », a conclu le président et chef de la direction de Tourisme Montréal, Yves Lalumière.

Pour consulter le détail des mesures de soutien au centre-ville, qui représentent des investissements de 25 M$, cliquez ici.