COVID-19
Montréal est au palier vigilance (zone verte). S'informer

Innovation en logistique urbaine | Le projet Colibri s'étendra dans de nouveaux arrondissements

17 février 2021

MONTRÉAL, le 17 février 2021 – Le projet Colibri, qui permet la livraison de colis en vélos-cargo au centre-ville, étendra son territoire d'opérations dans de nouveaux arrondissements en 2021. Actuellement, le projet assure la livraison sur le dernier kilomètre en partant de l'Îlot Voyageur Sud vers les arrondissements de Ville-Marie et du Plateau-Mont-Royal.  La Ville de Montréal a accordé mercredi une contribution financière de 322 883 $ à la Coopérative de solidarité Carbone (Coop Carbone) pour un projet de conception d'un deuxième mini-hub de logistique urbaine, et potentiellement d'un troisième, qui vise à étendre la livraison décarbonée à grande échelle dans d'autres arrondissements tel que Rosemont-La Petite-Patrie, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Outremont, Ahuntsic-Cartierville, Côte-de-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (deuxième mini-hub), ainsi que l'ouest de Ville-Marie, Le Sud-Ouest et Verdun (troisième mini-hub).

Le projet de la Coop Carbone vise à la création de ces nouveaux entrepôts urbains dédiés au transbordement en 2021 permettant ensuite aux vélos-cargos ou autres véhicules légers sobres en carbone de livrer dans différents secteurs de Montréal.

Depuis ses débuts en 2019, le projet Colibri s'est avéré un retentissant succès. Si bien que depuis novembre 2020, ses activités ont rendues possible la livraison de plus de 5 000 colis par semaine sur le dernier kilomètre, démontrant ainsi la meilleure performance opérationnelle des vélos-cargos par rapport aux camions conventionnels dans les milieux denses. Le projet Colibri permet également de limiter le nombre de camions lourds dans les rues et ainsi augmenter la sécurité pour les piétons et les cyclistes. Le projet de la Coop Carbone permettra ainsi d'étendre la portée de la livraison décarbonée à d'autres secteurs de la ville et ouvre la voie à la mise en place d'un réseau de mini-hubs à l'échelle de la Ville.

« La Ville de Montréal est fière de soutenir la Coop Carbone afin d'encourager la transformation des pratiques de livraison et de logistique urbaines à Montréal. C'est un projet qui s'inscrit dans notre vision de relance de la métropole, et qui vise directement à soutenir la vitalité commerciale, la qualité de vie des quartiers montréalais et la transformation de certaines pratiques dans une perspective de transition écologique », a affirmé Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial, ainsi que du design au comité exécutif de la Ville de Montréal.

« La Coop Carbone vise à faire des collectivités québécoises des références en mobilité durable en s'inspirant des méthodes d'innovation sociale par l'intermédiaire de sa filière Mobis. Nous sommes fiers de recevoir l'appui de la Ville de Montréal pour mettre en œuvre ce projet innovant et collaboratif en livraison urbaine durable à Montréal. L'optimisation de la logistique urbaine et l'utilisation de véhicules décarbonés permet de répondre aux besoins des entreprises pour des services de livraison plus efficaces tout en contribuant à la réduction de leur empreinte carbone et à la lutte aux changements climatiques », affirme Jean Nolet, président-directeur général de la Coop Carbone.

Ce projet s'inscrit dans le cadre du plan de relance 2021 de la Ville de Montréal : Agir maintenant pour préparer la relance, par son appui à des projets en livraison urbaine décarbonée, ainsi que son soutien à l'achat local et au virage numérique des commerces locaux. Il se situe dans la foulée de certaines initiatives soutenues par la Ville qui témoignent du grand potentiel d'une approche de la logistique urbaine et du soutien aux commerçants, telles que le projet Colibri mis en œuvre par Jalon MTL, la plate-forme Envoi Montréal du Conseil québécois du commerce de détail, ainsi que le service de livraison urbaine mutualisée et décarbonée déployé durant la première vague de la COVID-19.