Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 5 de 5 résultats
Portrait de Léa Roback en 1940

En 1937, Léa Roback réussit à syndicaliser 5 000 ouvrières après une grève féminine d’une ampleur inégalée à Montréal. Sa vie durant, elle s’est dévouée « à la cause des femmes et de l’humanité ».

Claire Morissette s'adresse aux médias, à l'extérieur. Elle tient sa bicyclette.

Écologiste, féministe et militante visionnaire de la cause cycliste, Claire Morissette a contribué de façon remarquable au développement du transport à vélo à Montréal.

Photo noir et blanc de quatre femmes assises autour d’une table, un micro est posé au milieu de la table.

Dans les années 1930, deux activistes montréalaises sont à la tête de nouvelles émissions radiophoniques consacrées aux droits des femmes. Leur message est entendu aux quatre coins de la province!

Photographie de Marie Gérin-Lajoie diplômée en 1911

Pour le droit de suffrage féminin, l’accès à l’éducation ou l’amélioration des conditions de travail, Marie Gérin-Lajoie tente de réformer la société, et lutte en faveur d’un monde plus juste.

Madeleine Parent, (leader syndical), local 100, grève contre la Montreal Cotton Co. Assemblée du 2 septembre 1946; le révérend Claude de Mestral au micro, Madeleine Parent est assise à côté de lui.

Figure montréalaise de l’engagement civique et social, Madeleine Parent a consacré sa vie au militantisme syndical et à la lutte pour les droits des femmes.