Temps de réponse du service des incendies au 90e percentile (zone urbaine)

Description

Cet indicateur mesure le temps de réponse total du service des incendies, soit le délai entre la réception de l’avis au centre des communications du service des incendies et l’arrivée sur les lieux au 90e percentile. Le temps de traitement et de transfert de l’appel par le 911 est par définition exclu. Le 90e percentile signifie que 90 % des appels d’urgence au service des incendies sont traités à l’intérieur de ce laps de temps (10 % des temps de réponse sont de fait supérieurs à ce délai).

Particularités de la Ville de Montréal

Le temps de réponse se décompose en temps de traitement de l’appel au centre des communications du Service de sécurité incendie de la Ville de Montréal (SIM), en temps de préparation en caserne et en temps de trajet. Le temps de trajet est influencé par la distance qui doit être parcourue ainsi que par les conditions des routes et de la circulation. Le temps qui est rapporté est le délai à l’intérieur duquel 90 % des réponses ont eu lieu.

Représentation graphique de l'indicateur

Tableau des données de la Ville

20142015201620172018
Temps de réponse du service des incendies au 90e percentile (zone urbaine)6,836,826,756,726,83
Temps de réponse du service des incendies au 90e percentile (zone urbaine)6,836,826,756,726,83
Écart avec l'année précédente--0,1%-1,0%-0,4%1,6%
Évolution0,0%

Représentation graphique de l'indicateur - Montréal versus les autres villes sélectionnées du REMC

Analyse Montréal versus les autres villes sélectionnées du REMC

Cet indicateur représente le temps maximal que met la première unité pour arriver sur les lieux d’un incident d’urgence dans 90 % des cas. Il pourrait également être décrit comme le temps de réponse qui n’est pas dépassé dans plus de 10 % des incidents. C’est la manière la plus appropriée de mesurer la performance d’un service de sécurité incendie en ce qui concerne les temps de réponse. C’est un indicateur plus significatif que le temps de réponse moyen.

En raison du très grand nombre de réponses, cet indicateur change très peu d’une année à l’autre, en dépit du fait que les délais de réponse individuels sont devenus plus élevés dans certaines zones à cause des détours et des embouteillages.

Le temps de réponse au 90e percentile à Montréal est parmi les plus rapides des villes comparables. Ceci est lié directement au nombre et à la distribution des casernes de pompiers sur le territoire de la Ville de Montréal.

Facteurs d'influence

Facteurs d’influence recensés par le REMC :

— Géographie et topographie.
— Congestion routière et distance à parcourir (localisation des casernes, zones à couvrir, stratégies de déploiement).
— État des routes.
— Conditions météorologiques saisonnières et changements climatiques.
— Densité de la population et degré d’urbanisation : les municipalités qui se caractérisent par une densité de population importante sont plus susceptibles d’afficher des coûts élevés.

Provenance

REMC

Variables