Isna Cila | Un appareil photo

Isna Cila

Témoignage

Bonjour,

Je m’appelle Isna Cila, je viens d’Haïti et j’ai 17 ans. Je veux vous parler de mon objet, c’est une caméra.

Je l’ai reçue comme cadeau pour ma fête. C’est ma mère qui me l’a donnée en 2008. Elle s’appelait Véronique Jean. Elle a été détruite en 2010 lors d’une catastrophe naturelle. Je l’ai perdue dans ce terrible séisme qui a détruit la vie de plusieurs familles haïtiennes. Cette caméra est faite en plastique et en matériaux en fibre de carbone. Elle est jolie et elle fait de belles photos. Je l’adore parce que j’aime les choses électroniques.

Depuis mon arrivée à Montréal, je l’ai rangée dans le tiroir de l’armoire qui est dans ma chambre. Je fais attention à elle et je ne la prête à personne, parce que c’est le seul objet qui me reste comme souvenir de ma mère.

Je le considère comme un trésor pour moi parce que c’est un cadeau de ma mère qui n’est plus avec nous.

Mon histoire

Mes premières impressions de Montréal

Pendant mon premier tour dans la ville, j’ai trouvé Montréal très bien, mais je suis arrivée la nuit. Après trois jours, je suis allée magasiner avec mon père et c’était difficile pour moi parce que c’est très différent d’Haïti. Mais, après une semaine, j’arrivais à comprendre.

Ma première journée à Montréal

Ma première journée, je suis allée au parc avec mon père. J’ai vu des gens qui jouaient au basketball et faisaient d’autres sports. J’ai marché avec mon père et il m’a montré tous les commerces sur la rue de Charleroi. Puis un jour, il est resté à la maison et il m’a dit d’acheter une carte pour appeler ma grand-mère et ma tante. J’y suis allée toute seule. Je ne comprenais rien dans la rue parce que c’étaient mes premières journées à Montréal