Ala Bagheri Mohammadgholipour | Un étui à crayons

Ala Bagheri Mohammadgholipour et son trésor de famille

Témoignage

Je m’appelle Ala et je suis Iranienne. Cela fait presque deux années que j’habite à Montréal, j’ai vécu beaucoup d’expériences différentes grâce aux connaissances que j’ai eues avec des gens de différentes nationalités. Le premier jour de mon arrivée ici, j’étais en état de choc et j’avais des sentiments confus, j’étais même triste. C’est parce que je suis une personne très attachée à mes grands-parents, j’ai grandi presque toute ma vie avec eux, leur présence est très importante dans ma vie. Mon grand-père est un homme vraiment unique pour moi, c’est mon modèle et ma référence, car avec ses grandes expériences et sa richesse, il me prodiguait souvent de meilleurs conseils.

J’aimerais vous présenter mon grand-père, un homme humble et d’une grande gentillesse. En réalité, il était comme mon père. Il est un ingénieur à la raffinerie d’Iran. Il est une personne très heureuse et généreuse. Quand j’avais onze ans, pendant une journée particulièrement chaude, je lui ai demandé de me parler de l’histoire de ma ville. Alors, pour combler ma soif d’apprendre, mon grand-père a eu l’idée de me faire visiter un vieux bazar. À notre arrivée, j’ai vu une boite en bois que j’ai trouvé très jolie, il y en avait dans plusieurs modèles avec des couleurs et des dessins attirants. Remarquant l’effet captivant que ces objets avaient sur moi, grand-père avait décidé de m’en acheter une et de me l’offrir comme un cadeau en guise de souvenir de ce moment spécial.

Sur cet étui, il y a des dessins en miniature. Le thème de la miniature persane est lié à la mythologie persane et à la poésie. La miniature utilise de la géométrie pure et une palette de couleurs vives. Avec ces matériaux, on réussit à fabriquer des chefs-d’œuvre de toute beauté. On y voit également des images de chevaliers qui jouent au polo (également connu sous le nom de chogan). C’est un jeu joué sur un champ avec un but pour chaque équipe. Le polo comporte des périodes successives appelées les chukkas, et des points de cavaliers en conduisant une boule dans le but de l’équipe adverse en utilisant un long manche maillet.

Cet objet est très cher pour moi, car à travers lui, je me remémore le souvenir de mon grand-père.