Dollard des Ormeaux meurt au Long-Sault pour sauver la Ville

Patrimoine artistique et commémoratif

Légende : William Thurston Topham, "Dollard des Ormeaux meurt au Long-Sault pour sauver la Ville", 1931.
Source : Collection Ville de Montréal Huile sur toile
Credit : © David Giral, 2010

Groupe d'onglets

Informations générales
Propriétaire : 
Ville de Montréal
Emplacement : 
Précision de l’emplacement : 
Parc du Mont-Royal – Chalet de la montagne
Matériaux : 
Huile sur toile
Dimensions : 
131,5 x 220,5 cm

Description

Huile sur toile représentant les derniers moments du combat mené par Dollard et ses compagnons contre les Iroquois au Long-Sault au mois de mai 1660.

Laissant entrevoir l’issue tragique de la bataille, la scène se déroule à l’intérieur d’un fort en ruine assiégé de toutes parts. Dollard des Ormeaux se trouve à l’avant-plan, debout, le corps vacillant, une main à la gorge, trop faible pour se servir du pistolet qu’il tient encore mais pointé vers le sol. Autour de lui, son groupe est en déroute. Les hommes encore valides tentent vainement de remettre en place la porte éventrée du fort ou bien se livrent à un dernier corps à corps avec l’ennemi. Juchés sur la palissade, les Iroquois mènent la charge et commencent à investir le fort. À l’arrière plan, on peut voir se dessiner, dans un décor printanier, la rivière des Outaouais. La tranquillité du paysage est toutefois rompue par un nuage de fumée.

Interprétation

Ce tableau représente la bataille finale entre Dollard des Ormeaux, ses compagnons et les Iroquois.

En 1931, lors de la réalisation de cette œuvre, l’histoire rapportait que Dollard des Ormeaux et ses compagnons connaissaient le dessein des Iroquois d’attaquer les Français et qu’ils avaient décidé, pour sauver l’Église et la colonie, d’aller à leur rencontre. Une lutte de plusieurs jours, durant laquelle les Français repoussèrent à plusieurs reprises les assauts ennemis, se termina par la mort des dix-sept Français, l’inégalité des effectifs ayant raison de leur volonté. Leur bravoure leur octroya le titre de héros national.

Cette version de l’histoire fit l’objet de nombreux débats à partir de 1932, à la suite d’une conférence du professeur E. R. Adair, de l’Université McGill, ce qui amena les historiens à faire de nouvelles recherches et à rétablir les faits. Ces derniers révèlent une version beaucoup moins romanesque de l’histoire. En effet, si Dollard des Ormeaux et ses compagnons se sont bel et bien battus contre un groupe important d’Iroquois, leur objectif n’était pas de défendre la nation et l’Église et ils ignoraient qu’ils s’en allaient vers une mort certaine.

Documentations

Références bibliographiques

LACROIX, Laurier. Les tableaux historiques du Chalet de la montagne du parc du Mont-Royal – Étude historique et iconographique. Juin 2003. [En ligne]. http://www.ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/page/culture_fr/media/do. Consulté le 12 avril 2010.

VILLE DE MONTRÉAL. Dossiers Art public. 

Auteur

Topham, William Thurston (1888-1966)

Type

  • Œuvre d'art

Arrondissement/ville

  • Ville-Marie

Sommet

  • Colline Mont-Royal

Unité topographique

  • Le flanc sud, quartier centre-ville