Selon le règlement en vigueur sur l’île de Montréal, chaque étage de votre résidence doit obligatoirement être muni d’un avertisseur de fumée fonctionnel. Il s’agit de l’appareil le moins coûteux et le plus facile à installer et à entretenir pour vous alerter de la présence de fumée au début d’un incendie. Il peut fonctionner à l’électricité ou avec des piles selon le cas.

  • Effectuez l’installation et l’entretien de l’avertisseur selon les recommandations du fabricant.
  • L’avertisseur a une durée de vie d’environ dix ans. La date de remplacement apparaît désormais sur le boîtier à l’achat.
  • Vérifiez le fonctionnement de l’avertisseur de fumée tous les mois en appuyant sur le bouton d’essai.
  • Changez la pile aux changements d’heure, au printemps et à l’automne. Il existe aussi des modèles munis d’une pile au lithium, qui dure toute la vie de l’appareil.
  • Testez l’avertisseur, à l’aide de fumée, une fois par année.
  • S’il se déclenche inutilement à répétition, déplacez le ou optez pour un modèle muni de la fonction d’arrêt temporaire (silence).

Au son de l’avertisseur de fumée 

  • Évacuez le bâtiment immédiatement par l’issue la plus près.
  • Si vous rencontrez une porte fermée, touchez-la du revers de la main. Si elle est chaude, ne l’ouvrez pas! Placez un linge à la base de la porte et dirigez-vous vers la fenêtre afin de signifier votre présence. Si elle est froide, ouvrez la porte lentement et poursuivez votre route jusqu’à l’extérieur.
  • Marchez à quatre pattes sous la fumée.
  • N’utilisez pas les ascenseurs.
  • Procédez au décompte des occupants au point de rassemblement.
  • Appelez le 9-1-1 de l’extérieur du bâtiment.
  • Ne retournez pour aucune raison à l’intérieur du bâtiment.