Plus de 125 incendies ont été déclenchés par des mégots écrasés dans les pots de fleurs à Montréal
Les mégots dans les pots de fleurs et plate-bandes ont causé plus de 125 incendies à Montréal depuis janvier.

Depuis janvier, les mégots écrasés dans les pots de fleurs et plate-bandes ont causé plus d’un million de dollars en dommages et provoqué plus de 125 incendies à Montréal. C’est plus du double qu’en 2019 où il y en avait eu 50. Et l’été n’est pas fini! 

La prudence est de mise en cette belle saison où les Montréalais profitent davantage de leur terrasse ou de leur balcon dans le contexte de la pandémie. 

Comme l’explique le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), les matières utilisées dans les terreaux à plantes, comme la tourbe ou la mousse de sphaigne, sont inflammables. Un mégot éteint dans ce terreau peut donc facilement causer un incendie.

Il faut savoir qu'il peut s’écouler entre 4 et 5 heures entre le moment où une cigarette est écrasée et l’apparition d’une première flamme, qui peut ensuite se communiquer à une terrasse, à un balcon ou même à votre logis.

De tels incidents peuvent toutefois facilement être évités. Si vous devez éteindre un mégot à l’extérieur, utilisez un cendrier protégé du vent et déposé sur une surface stable. Vous pouvez aussi utiliser une boîte de conserve ayant une bonne profondeur que vous remplirez de sable humide ou d’eau. 

Rendez-vous au http://ville.montreal.qc.ca/sim/conseils-de-prevention pour des conseils de prévention pouvant vous permettre de réduire les risques d’incendie à la maison.