Le site web de votre ville change. Découvrez-le

Nous joindre

  • Téléphone : 311

Démarche

L’essor de l’Est s’accélère !

Dans le cadre du soutien financier de 100 M$ octroyé par le Ministère de l'Économie et de l'innovation, le Service du développement économique entame une démarche afin de soutenir la requalification et le développement économique et urbain de l’Est de Montréal en collaboration avec les parties prenantes du milieu. Cette démarche doit résulter en l’élaboration d’une vision commune et mobilisatrice et d’un plan directeur qui guideront le développement du territoire pour les prochaines années.

Cette vision doit traiter des orientations préliminaires suivantes :

Orientations préliminaires

Économie

Aménagement

Mobilité

- Revoir le positionnement et la structure industrielle du territoire

- Développer un écosystème d’innovation performant

- Assurer l’attraction d’activités à valeur ajoutée

- Mettre en valeur les espaces à redévelopper

- Revoir le découpage et les fonctions territoriales

- Maximiser le verdissement et la gestion durable du territoire

- Compléter le réseau d’infrastructure transportation

- Développer l’offre de transport collectif et actif

- Assurer la fluidité du transport de marchandises

Les actions sont concentrées dans deux secteurs d’intervention :

  1. Secteur industriel de la Pointe-de-l’Île
  2. Assomption-Sud-Longue-Pointe

L’importante mobilisation des acteurs du milieu et de la communauté d’affaires conjuguée aux moyens financiers mis à la disposition de la Ville de Montréal par le Gouvernement du Québec prouvent que les conditions sont aujourd’hui réunies pour poser des gestes concrets en faveur de l’attractivité et de la prospérité de l’est de Montréal, un territoire qui joue un rôle majeur dans l’économie de la métropole et du Québec.

Secteur industriel de la Pointe-de-l’Île (SIPI)

D’une superficie de 30 km2, le SIPI est situé sur le territoire des arrondissements de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et d’Anjou et de la ville de Montréal-Est. Traversé de part et d’autre en son centre par l’autoroute 40, le SIPI est bordé au sud par la rue Notre-Dame, et au nord par le boulevard Maurice-Duplessis (entre l’autoroute 25 et le croisement du boulevard Henri-Bourassa et de l’autoroute 40).

Il s’agit de l’un des derniers grands secteurs à vocation industrielle sur le territoire de l’île de Montréal.

Pour ce secteur, la Ville de Montréal souhaite :

  • Soutenir le développement économique en créant un milieu de vie mixte et attrayant
  • Développer une vision commune d’aménagement du territoire (domaine public, utilisation et occupation du sol, corridors verts, etc.)
  • Cibler les opportunités d’amélioration des déplacements et de la mobilité
  • Identifier et prioriser les terrains à décontaminer, acquisitions stratégiques, infrastructures à construire ainsi que leurs coûts de réalisation.

Déjà, des experts ont été mandatés par la Ville de Montréal pour accompagner les acteurs impliqués dans la recherche des meilleures solutions qui pourront éventuellement être financées dans le cadre de l’entente. Des rencontres sont en cours avec les parties prenantes du milieu.

Un document portant sur une vision préliminaire de développement du SIPI devrait être soumis en consultation au cours de l’automne 2019.

Assomption-Sud-Longue-Pointe

Le secteur Assomption-Sud-Longue-Pointe est un territoire de 1 km sur 3 km qui est délimité par l’avenue Souligny, les installations du Port de Montréal, la gare de triage Longue-Pointe et l’autoroute 25. On y retrouve les quartiers résidentiels Guybourg et HaigBeauclerk, des parcs industriels, la base militaire de Longue-Pointe, des terrains vacants et une zone portuaire.

Ce secteur est lourdement touché par l’effritement de l’activité manufacturière et compte plusieurs terrains vacants ou sous-utilisés. La Ville de Montréal souhaite repenser le territoire afin d’attirer de nouvelles entreprises en milieu urbain dense, tout en respectant les principes de développement durable et la saine cohabitation avec les milieux résidentiels. Pour ce faire, la Ville de Montréal propose une vision visant à offrir un cadre de vie de qualité limitant les nuisances et assurant une gestion écologique du territoire, à réaliser des projets industriels novateurs bien intégrés au milieu environnant et à compléter le réseau routier et améliorer les déplacements en transports actif et collectif.

L’approche à préconiser pour y parvenir a été soumise au processus de consultation de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) au printemps 2019 afin de solliciter les citoyens et les diverses parties prenantes pour bonifier la vision, les orientations de développement économique et d’aménagement proposées par la Ville. L’OCPM procède actuellement à l’examen des opinions entendues et des documents déposés et devrait présenter son analyse ainsi que ses recommandations aux élus dans un rapport de la consultation à être déposé au cours des prochains mois.

Pour plus d’informations

Visionner la vidéo

Publications