Nous joindre

  • Téléphone : 311

Secteur Anjou - Langelier

Une démarche de planification est en cours pour le secteur Anjou – Langelier qui sera desservi par le métro grâce au prolongement prévu de la ligne bleue jusqu’à l’arrondissement d’Anjou. L’objectif principal de la démarche est de profiter de l’implantation du métro pour transformer le secteur en un milieu plus densément construit, y diversifier les activités et améliorer sa relation avec les quartiers avoisinants. La planification vise également à assurer la meilleure intégration possible des stations de métro qui seront réalisées dans le cadre du prolongement.

Localisation et principales composantes

Le secteur bénéficie d’une position stratégique dans l’Est de l’agglomération à proximité de l’intersection des autoroutes 40 et 25. Il touche les arrondissements d’Anjou et de Saint-Léonard.

Faisant partie des secteurs de planification stratégique déterminés par le projet de Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal, le secteur est constitué des composantes suivantes : 

  • Zone commerciale au sud-ouest du carrefour des autoroutes 25 et 40
  • Abords de la rue Jean-Talon Est, du boulevard des Galeries d’Anjou et de la rue Langelier, incluant le voisinage des futures stations de métro Langelier et Anjou
  • Secteur compris entre le boulevard métropolitain et la rue Jarry Est
  • Abords des autoroutes 25 et 40

Contexte

Le prolongement du métro vers l’est améliorera de façon notable la desserte du secteur en transport collectif. L’intégration des stations de métro prévues en bordure de la rue Jean-Talon Est et du boulevard des Galeries d’Anjou sera planifiée de concert avec le développement immobilier et l’aménagement du domaine public.

Au cours des dernières années, le secteur a consolidé sa vocation de pôle commercial régional avec l’implantation de nouveaux commerces et des investissements consacrés aux Galeries d’Anjou. Parallèlement, d’importants projets résidentiels ont été complétés à l’ouest du boulevard des Galeries d’Anjou et au sud de la rue Saint-Zotique. Le secteur comporte également un regroupement d’activités de bureau en bordure de la rue Jean-Talon Est à proximité du boulevard des Galeries d’Anjou.

Le secteur offre des occasions de diversification et d’intensification des activités en lien avec une desserte en transport collectif améliorée. La mise en valeur des espaces sous-utilisés et l’aménagement du domaine public représentent aussi l’occasion de rendre le quartier plus attrayant et plus dynamique.

Le secteur comporte ainsi plusieurs atouts sur lesquels sa requalification pourra s’appuyer afin d’en faire un milieu plus convivial, plus attrayant, diversifié, bien intégré aux quartiers avoisinants et dont l’aménagement accordera une place plus grande aux modes de déplacement actifs et collectifs. 

Enjeux d’aménagement

Les principaux enjeux d’aménagement du secteur sont les suivants :

  • la mise en valeur des espaces sous-utilisés dans la perspective d’une diversification et d’une intensification des activités;
  • l’accessibilité, la circulation et les déplacements des personnes, en misant sur une implantation intégrée des futures stations de métro;
  • l’amélioration de l’environnement urbain par une consolidation du cadre bâti et un aménagement du domaine public plus convivial pour les déplacements piétons, cyclistes ou en transport collectif;
  • la qualité des liens avec les quartiers avoisinants ainsi qu’avec le parc d’affaires d’Anjou;
  • la réduction des îlots de chaleur et la gestion des eaux de ruissellement dans un contexte marqué par la présence de grandes surfaces minéralisées.