Suivez-nous sur :

Nous joindre

Commerce de détail

Montréal : une offre commerciale diversifiée

Un secteur économique d’importance

Avec des ventes au détail annuelles de plus de 40 milliards de dollars, Montréal est le deuxième pôle commercial canadien.

Avec une densité de population parmi les plus élevées au pays, une part importante de l’activité commerciale de la région métropolitaine est concentrée à Montréal, grâce à :

  • Des pôles commerciaux majeurs desservant bien le territoire de l’île de Montréal
  • Une ville souterraine de 32 km de réseaux piétonniers commerciaux reliés directement au réseau de transport en commun
  • Une population friande de diversité gastronomique et de nouveaux produits, témoignage de sa multiplicité ethnique et culturelle
  • Une vie de quartier fondée sur la proximité d’artères commerciales animées, de braderies et de marchés publics offrant des produits régionaux, caractéristique unique à Montréal

À Montréal, le commerce c’est :

  • 14 000 entreprises
  • 30 % de tous les commerces de la province se trouvent à Montréal
  • 120 000 emplois
  • Le principal employeur de l’agglomération montréalaise
  • 40 milliards de ventes en 2012
  • Une contribution de 4,9 milliards de dollars au PIB local, soit 4,4 %

Des artères commerciales au cœur des milieux de vie

Une artère commerciale typique de Montréal regroupe entre 300 et 400 commerces, dont près de 80 % sont indépendants. Plusieurs artères commerciales sont animées par des associations de commerçants.

La Ville de Montréal a développé un programme financier, le PR@M-Commerce, afin d’encourager les gens d’affaires et propriétaires immobiliers à réaliser des projets de rénovation. Depuis la création du programme en 2008, c’est près de 1,2 million de dollars qui ont été investis par la Ville dans 79 études liées à des diagnostics et à des plans directeurs collectifs. Plus de 10 millions de dollars ont été remis en subventions à la rénovation de bâtiments commerciaux. La Ville a ainsi financé 452 projets dans 38 secteurs commerciaux.

Des marchés publics bien implantés

Depuis plus de 75 ans, Montréal compte quelque 4 marchés publics horticoles ou de produits frais et 10 marchés aux fleurs. C’est ainsi que plus de 215 producteurs et commerçants offrent à la population montréalaise des produits locaux et régionaux. Les marchés publics sont connus et reconnus et attirent de très nombreux visiteurs de l’extérieur.

Des braderies qui animent l’espace public

De nombreuses braderies (ventes de trottoirs) sont organisées dans les arrondissements par les associations locales de commerçants.

Il est possible de tenir ces braderies dans des rues fermées à la circulation. Une autorisation peut être émise par l’arrondissement concerné.