Suivez-nous sur :

Nous joindre

Montréal : vaste potentiel en technologies propres

Une industrie dynamique et des projets porteurs

La Grappe des technologies propres se veut une grappe de compétition dont les champs d’action sont associés aux « cleantech », technologies, biens et services visant directement la qualité de l’environnement. Cette grappe métropolitaine de portée provinciale et de rayonnement international comprend l’ensemble des acteurs québécois et vise le développement de l’industrie et la croissance de ses exportations.

À Montréal, les technologies propres c’est :

  • 60 % de l’industrie québécoise de l’environnement
  • Un tissu industriel actif qui comprend toute la gamme des biens et services affiliés au secteur de l’environnement
  • Des compétences significatives et reconnues sur le plan de la recherche
  • Un dynamisme à travers des regroupements associatifs et des groupes d’intérêt
  • Des projets porteurs (Complexe environnemental Saint-Michel, Maison du développement durable, Météopôle, Centre d’écologie urbaine de Montréal, etc.)

Des conditions gagnantes pour les entreprises

La métropole compte plusieurs entreprises internationales et multinationales qui bénéficient d’une main-d’œuvre stable et spécialisée. Sept établissements universitaires et trois collèges de Montréal offrent plus d’une cinquantaine de programmes de formation adaptés au domaine de l’environnement

L’industrie des technologies propres de Montréal peut se fier sur une infrastructure et des centres de recherche de haut niveau :