Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Nous joindre

Legs pour le 375e anniversaire de Montréal : Inauguration de la place des Tisserandes dans l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

11 septembre 2017

M. Denis Coderre, maire de la Ville de Montréal, et M. Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif, en présence de Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal, ont procédé, hier, à l'inauguration d'une nouvelle place publique dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. La désignation de la place publique a également eu lieu à cette occasion. La place des Tisserandes est située en façade de l'église Nativité-de-la-Sainte-Vierge-d'Hochelaga, localisée sur la rue Ontario. L'inauguration de la place des Tisserandes s'est déroulée en marge des célébrations soulignant le 150e anniversaire de la Paroisse de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge-d'Hochelaga.

La place des Tisserandes est le premier et le plus important volet du legs, qui consiste en l'aménagement d'une entrée de quartier mettant à l'honneur le passé d'Hochelaga. Le deuxième volet, la mise en lumière du viaduc ferroviaire Ontario, à l'angle des rues Moreau et Ontario, sera complété cet automne.

« La nouvelle place des Tisserandes ajoute une pierre à l'édifice historique et patrimonial du quartier et générera de la fierté en plus de solidifier le sentiment d'appartenance au sein de la communauté locale. Ce legs du 375e de Montréal illustre également la volonté de l'Administration municipale de rendre hommage à ces femmes qui ont joué un rôle de premier plan dans la fondation de notre ville. À tous les citoyens et citoyennes de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, je souhaite de profiter pleinement de la place des Tisserandes, laquelle contribue à la vitalité de leur quartier », a déclaré M. Coderre.

« Ce nouveau lieu de socialisation, dont le nom salue le courage et l'importance des femmes du passé ouvrier d'Hochelaga, a été réalisé en étroite collaboration avec la Paroisse de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge-d'Hochelaga. En plus de souligner 150 ans d'engagement de la paroisse dans le quartier, la place des Tisserandes permettra l'organisation d'événements culturels et communautaires ou de marchés publics. Ce projet répond aux demandes des citoyens et des acteurs locaux, qui souhaitaient l'aménagement d'un lieu de rassemblement convivial à l'entrée du quartier. Je remercie la Ville de Montréal et la Paroisse de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge-d'Hochelaga pour leur soutien dans la réalisation de ce projet », a souligné M. Réal Ménard.

« En ce 10 septembre, jour du 150e anniversaire de fondation de la paroisse de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge, dans Hochelaga, il me fait plaisir d'être présent pour faire mémoire de ces hommes et de ces femmes qui ont construit une communauté centrée sur Jésus-Christ et au service du milieu. Je suis heureux de l'inauguration de la place des Tisserandes qui vient nous donner l'occasion d'honorer les femmes qui ont travaillé dans l'industrie du textile il y a plus de cent ans et qui, confrontées à des conditions difficiles, ont œuvré à la promotion de la dignité de la personne », a ajouté Mgr Christian Lépine.

Hommage aux tisserandes d'Hochelaga
L'industrie du coton est une des premières à se développer lors de la période d'industrialisation au Canada à partir des années 1850. La municipalité d'Hochelaga comptait notamment les filatures Hudon et Sainte-Anne. Vers la fin des années 1870, ces deux filatures fusionnent pour former la Hochelaga Cotton Mills, entreprise à l'origine de la formation de la Dominion Textile en 1905.

Les tisserandes d'Hochelaga ont travaillé et vécu dans le quartier pendant plus de 100 ans. Elles sont à l'origine d'un des premiers mouvements de manifestation contre les conditions de travail prévalant dans le domaine du textile, ce qui démontre leur importance au sein de cette industrie. La grève de 1880, initiée par des centaines de tisserandes de la filature Hudon, située sur Notre-Dame à l'angle de Dézéry, et d'autres qui suivront témoignent des difficiles conditions de travail et de vie des femmes, qui ont toujours constitué une part substantielle de la main-d'oeuvre des quartiers ouvriers comme Hochelaga. Ces femmes courageuses méritent que l'on se souvienne de leurs multiples sacrifices et cette initiative s'inscrit dans la démarche Toponym'Elles.

Nouvel aménagement
L'aménagement de la place des Tisserandes, un projet de plus de 1,1 M$, a nécessité le rehaussement de la portion basse actuelle du site, soit l'ancienne rue, afin de créer un seul espace permettant un accès universel et une circulation piétonne agréable et fluide.

Le point culminant de la place publique consiste en une rosace en granit au sol reprenant l'apparence de la rosace de l'église. Cette œuvre se veut un hommage à son concepteur, M. Guido Nincheri, artiste d'origine italienne ayant adopté Montréal pour y travailler sur plusieurs projets, dont le Château Dufresne.

L'installation de vingt-trois bancs et de quatre tables favoriseront les échanges entre les citoyens. Un jet d'eau éclairé contribue à l'animation du site. Contrôlé par une minuterie, il peut être activé par un bouton au niveau du pavage. De plus, une nouvelle rampe d'accès universelle a été construite du côté de la rue Saint-Germain et quatre lampadaires ont été ajoutés. Par ailleurs, un passage véhiculaire restreint, géré par la Fabrique, sera maintenu et autorisé lors d'événements spéciaux tels que les mariages et les funérailles. Le reste du temps, des bollards amovibles en interdiront l'accès. Mentionnons également que la plantation d'une vingtaine d'arbres et d'arbustes a été effectuée.

Quant au deuxième volet du legs, la mise en lumière du viaduc ferroviaire Ontario commémorera en outre l'importance d'Hochelaga dans le développement économique de Montréal et les 150 ans de la rue Ontario, qui traverse plusieurs anciens milieux ouvriers. Ce projet d'éclairage améliorera la sécurité du lieu en plus de mettre en valeur l'architecture du viaduc.

Le legs est un projet de plus de 1,5 M$, comprenant l'aménagement de la place des Tisserandes et la mise en lumière du viaduc ferroviaire Ontario, et bénéficie de la contribution financière de la Ville de Montréal et de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Pour consulter l'album Flickr : www.flickr.com/photos/arrondissement_mhm 

                                                      -30-

Source : direction de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve