Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Nous joindre

L'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve innove en adaptant sa réglementation pour faciliter l'implantation d'ateliers-boutiques sur la Promenade Sainte-Catherine Est

16 juin 2017

Montréal, le 16 juin 2017M. Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et responsable de l'environnement, du développement durable, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal est heureux d'annoncer qu'un nouvel usage sera ajouté au Règlement d'urbanisme de l'arrondissement afin de faciliter l'implantation d'ateliers-boutiques sur la rue Sainte-Catherine Est, sur le territoire de la Société de développement commercial Hochelaga-Maisonneuve.

« En modifiant notre réglementation, nous souhaitons favoriser l'émergence d'une artère commerciale destinée aux créateurs, encourager la revitalisation de la Promenade Sainte-Catherine Est en tant que « rue des créateurs », tel que souhaité par la SDC Hochelaga-Maisonneuve et les citoyens du quartier, tout en nous assurant de la quiétude des résidents du secteur et des zones résidentielles limitrophes. Revitaliser la rue Sainte-Catherine Est d'un point de vue commercial exige que l'on tienne compte de sa réalité et ce geste réglementaire vise à faciliter l'implantation d'ateliers-boutiques dans un secteur où le zonage ne le permettait pas jusqu'ici », a précisé le maire de l'arrondissement, M. Réal Ménard.

La nouvelle réglementation permettra en outre de mieux encadrer l'application de l'usage « atelier d'artiste et d'artisan » tout en profitant de façon optimale du programme PRAM@Commerce qui débutera à l'été 2017 pour l'ensemble de la SDC Hochelaga-Maisonneuve. On entend par atelier-boutique un lieu de fabrication à petite échelle incluant une salle de montre et de vente séparée faisant front sur la rue et présentant une vitrine commerciale, comme un atelier de bijouterie, de joaillerie, d'orfèvrerie, d'horlogerie, de fabrication d'instruments de musique, de vêtements ou de jouets par exemple.

« Nous saluons l'implantation de cette nouvelle mesure adaptée à la situation de la rue Sainte-Catherine Est et qui permettra aux artisans d'utiliser leurs locaux à la fois comme atelier et comme boutique, où ils pourront exposer leurs créations », a renchéri la présidente de la SDC Hochelaga-Maisonneuve et propriétaire d'Arhoma, Mme Ariane Beaumont.

La superficie des ateliers-boutiques ne devra pas excéder 300 m2, la salle de montre et de vente devra avoir une profondeur minimale de 4 mètres et une superficie minimale de 15 % de la superficie de l'établissement et toutes les opérations, y compris l'entreposage, devront être réalisées à l'intérieur du bâtiment.

Le règlement sur le bruit sera par ailleurs modifié afin de permettre une meilleure cohabitation entre les secteurs résidentiel et commercial.

Source : arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve