COVID-19
État de la situation. S'informer

Cendriers extérieurs

Mégoisme: n.m. Écraser n'importe où.

Recycler les mégots

Un mégot contient jusqu’à 7 000 produits chimiques toxiques. Jeté par terre, un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau et mettre jusqu’à 10 années à se décomposer. S’il est jeté dans une jardinière ou une plate-bande, il pourrait prendre feu au contact des produits chimiques contenus dans la terre.

Chaque année, les mégots représentent environ 30 % des déchets retrouvés au sol dans les grandes villes. Poser le bon geste pour l’environnement, c’est jeter ses mégots dans un cendrier.

Depuis 2016, la Ville de Montréal installe des cendriers sur certaines rues très fréquentées. Les mégots collectés sont recyclés grâce programme de TerraCycle. Le filtre, partiellement composé de plastique, peut devenir des objets tandis que le papier et le tabac peuvent être transformés en compost.

En 2019 seulement, la Ville de Montréal a envoyé au recyclage plus de 1 500 000 mégots qui auraient pu contaminer 750 millions de litres d’eau, soit l’équivalent de 300 piscines olympiques.

Au total, plus de 800 cendriers urbains sont installés, vidés et entretenus par la Ville de Montréal.

Cendriers urbains    Cendriers urbains

Info-collectes

Renseignements sur la collecte des ordures ménagères et des matières recyclables.

Quelque chose à signaler?

Pour signaler des objets encombrants ou pour aviser d’une situation anormale, composez le 311.