Le projet

La Ville de Montréal orchestre un ambitieux projet de planification urbaine, d’une durée de cinq ans, afin d’orienter la construction sur le site de l’ancien hippodrome d’un nouveau quartier inspiré des principes du développement durable. De 5 000 à 8 000 unités d’habitation pourraient y voir le jour.

Écoutez le reportage audio de Radio-Canada sur le projet de l'hippodrome

Un espace unique à planifier

Un espace unique à planifier

Le 23 mars 2012, le gouvernement du Québec annonce qu’il cèdera l’ancien hippodrome à la Ville de Montréal. Le site de 43,5 hectares est l’un des derniers grands territoires à aménager au cœur de l’île de Montréal. C’est une opportunité exceptionnelle pour l’avenir.

La Ville se donne pour mission de faire du site un lieu inclusif et exemplaire. Elle entend développer un quartier de référence à l’échelle internationale en y intégrant les meilleures pratiques en développement durable, en design urbain et en participation citoyenne.

Montréal prévoit pour les générations futures:

  • Un quartier conçu avec une attention particulière pour les familles avec enfants, doté de tous les services de proximité.
  • Un quartier qui intègre les plus récentes innovations en design urbain, en architecture verte et en gestion écologique et qui s’inspire de projets déjà en cours ailleurs dans le monde comme Hammarby en Suède et Hafencity et Vauban en Allemagne.
  • Un quartier avec une forte présence de la nature (parcs, jardins communautaires, toits verts, etc.).
  • Un quartier qui mise sur le transport actif et collectif.

Une participation citoyenne

La planification du projet repose en grande partie sur la participation des Montréalais dans le développement des grandes orientations du site. La Ville entend concevoir un plan directeur qui réponde aux aspirations des Montréalais. C’est un projet pour les Montréalais et par les Montréalais.

L’Office de consultation publique de Montréal sera mandaté pour consulter la population à différents moments de la démarche de planification afin de valider et de bonifier l’énoncé de vision du projet, les prémisses du plan directeur et les outils réglementaires retenus.

La planification du projet s’étendra sur 5 ans. L’entente entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal prévoit la mise en vente des terrains à compter de 2017. Ce délai de 5 ans est comparable à d’autres projets de même nature ailleurs au Canada et dans le monde : City Centre Redevelopment à Edmonton (5 ans), Nordhavnen à Copenhague (4 ans) ou Waterfront Toronto (8 ans).

Un comité-conseil

La Ville s’entoure d’un comité-conseil formé d’experts montréalais de renom pour accompagner l’équipe de planification tout au long du processus. Ce comité est formé de :

  • Florence Junca-Adenot, professeure, directrice du Forum URBA 2015, Université du Québec à Montréal;
  • Fabrice Brunet, directeur général, CHU Sainte-Justine;
  • James McGregor, président, Groupe Habitat Conseil;
  • Nik Luka, professeur, School of Architecture and Urban Planning, Université McGill;
  • Alexandre Turgeon, fondateur et président exécutif de Vivre en ville;
  • Franck Scherrer, professeur titulaire et directeur de l’Institut d’urbanisme, Université de Montréal.