Ville de MontréalTransportÉtats des ponts et tunnels
 

INFO-TRAVAUX

514 872-3777
Lundi au vendredi
8 h 30 à 16 h 30

Composez le 311 en dehors de ces heures.


États des ponts et tunnels

Dans un souci de transparence, la Ville de Montréal s'engage à rendre public l'état de ses structures chaque année, soit au terme de son programme annuel d'inspection. La Ville de Montréal gère un parc de 582 structures, classées par cote de détérioration ou par indice de condition générale.

Il est important de rappeler que :

  • La sécurité des citoyens et la mobilité des biens et des personnes sont des priorités pour la Ville;
  • Plus de 80 % des structures sont en bon état et le réseau routier est fonctionnel;
  • Montréal dispose d’experts compétents qui détiennent une connaissance approfondie des ponts et tunnels montréalais;
  • Chaque jour, les employés de la Ville de Montréal posent les actions nécessaires pour garantir l’utilisation sécuritaire des ponts, tunnels, viaducs et autres structures montréalaises.

Chaque année, toutes les structures de la Ville de Montréal font l’objet d’une inspection annuelle ou générale. Les inspections générales, plus complètes, sont effectuées, au plus tard, une fois aux quatre ans. Fait à noter, depuis 2015, la Ville de Montréal produit de nouveaux rapports d’inspection dont le modèle est essentiellement calqué sur celui du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET). Graduellement, tous les rapports de la Ville prendront cette nouvelle forme. Cette transition sera complétée à la fin de 2018.

La Ville de Montréal investit dans son réseau routier

  • Dans le contexte où l’entretien des infrastructures a souffert d’un sous-financement public, il importe de poursuivre et d’accroître les investissements pour protéger ces actifs;
  • Les priorités 2018 - 2020 : maintenir l'état des actifs en investissant près de 62 M$ sur 3 ans et poursuivre le renforcement et le développement de l'expertise interne.

Le programme annuel d’inspection des structures

  • Montréal a mis en place un processus d’inspection rigoureux, amélioré et bonifié;
  • Depuis 2011, le programme de la Ville prévoit que chacune des structures soit inspectée annuellement;
  • Les structures qui présentent une cote de détérioration élevée ou un indice de condition général faible sont priorisées;
  • Advenant la découverte d’une problématique pouvant compromettre la sécurité, l’ingénieur responsable a l’obligation et le pouvoir d’ordonner, sur-le-champ, la fermeture complète ou partielle de la structure.
À lui seul, le rapport d’inspection ne permet pas de porter un jugement sur l’état de la structure. D’autres analyses d’ingénierie doivent être prises en compte tels que les plans de construction, l’évaluation de la capacité portante, la fonction du lieu routier, par exemple.

Réaliser les travaux requis

  • La Ville comprend que des fermetures non planifiées puissent ajouter au mécontentement des automobilistes qui sont confrontés à de nombreux chantiers dans la région métropolitaine;
  • C’est pourquoi les actions quotidiennes sont orientées vers le dépistage des irrégularités en amont des problèmes;
  • Lorsqu’une intervention est nécessaire, les équipes se mobilisent pour sécuriser la structure et minimiser l’impact des travaux sur la circulation en mettant en place les mesures de mitigation appropriée.
  • Plusieurs organismes publics se partagent la responsabilité des structures montréalaises. La Ville de Montréal gère un parc de 582 structures, mais n’a la responsabilité exclusive que de 363 de celles-ci. En effet, 219 structures sont de responsabilité partagée, en collaboration avec d’autres organismes publics et privés.

Bilan 2017 des actifs des ponts et tunnels

Des efforts importants ont été déployés au cours des trois dernières années pour mettre à niveau, réhabiliter et remplacer différentes structures, dont plusieurs construites avant 1970. Voici les projets réalisés en 2017 :

  • La réfection des parapets du pont d’étagement et des murs de soutènement du boul. Armand-Bombardier enjambant les voies ferrées du CN dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles (phase 1).
  • La réfection du mur de soutènement du chemin de Trafalgar dans l’arrondissement de Ville-Marie (phase 2).
  • La réfection majeure du passage inférieur Clark / Van Horne qui relie les arrondissements de Rosemont–La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal.
  • La construction d’un écran anti-bruit le long de l’autoroute 15, près de la Place de l’Acadie, dans l’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.
  • La réfection du tunnel Saint-Rémi qui passe sous le canal de Lachine dans l’arrondissement du Sud-Ouest. Ces travaux sont prévus sur une période de deux ans (2017-2018).
  • La réfection du pont de la rue du Champ-d’Eau passant au-dessus de l’autoroute 40 qui a été réalisée en collaboration avec le MTMDET. Ces travaux ont débuté en 2016 et ont été complété en 2017.

Projets d’infrastructures prévus en 2018

La Ville de Montréal investira un total de 21 M$ en 2018 dans ses structures routières. Parmi les projets prévus cette année-là, on retrouve notamment :

  • le remplacement d’une portion du tablier de l’autoroute Bonaventure;
  • la réparation du tunnel Saint-Rémi, en direction nord;
  • la réfection majeure des murs de soutènement et du pont d’étagement Berri-Sherbrooke.

Plan d’action sur une structure ayant un indice d’état de 1

Classement des 582 structures montréalaises