Transport collectif

Un vaste réseau de transport collectif qui se bonifie au fil des ans

Transport collectif Le réseau de transport collectif montréalais est enviable. De nombreux projets de prolongement ou d’optimisation du réseau sont en cours d’élaboration, en partenariat avec le gouvernement du Québec, l’Agence métropolitaine de transport et les sociétés de transport collectif concernées.

Ainsi, la STM met de l’avant de nombreuses mesures préférentielles pour bus (MPB). Ces mesures sont des interventions sur le réseau routier permettant d’offrir une priorité au transport collectif et d’améliorer l’efficacité et la ponctualité du service. Les MPB, qui incluent notamment les voies réservées et les feux prioritaires pour bus, permettent des gains de temps d’environ 10 %. À ce jour, la STM compte 183 km de voies réservées et 116 intersections munies de feux prioritaires. La Société vise à atteindre la cible de 375 km de mesures préférentielles pour bus d’ici 2017.

Le réseau de transport collectif montréalais en chiffres

  • Un réseau de 220 lignes d’autobus;
  • Quatre lignes de métro, 68 stations de métro, dont quatre de correspondance;
  • Quelque 4850 véhicules de taxis et 450 postes d’attente;
  • Plus de 300 stations d'autopartage;
  • Six lignes de trains de banlieue;
  • Près de 90 minibus pour le transport des personnes à mobilité réduite et 3,1 millions de déplacements en transport adapté.

Pour en savoir plus :

Pour plus d’information sur les divers plans du réseau de transport collectif, consultez le site Internet de la Société de transport de Montréal.