Qui a mis le feu à Montréal? 1734 Le procs d'Anglique


Qui a mis le feu à Montréal? 1734 Le procès d'Angélique Une exposition qui met les visiteurs au défi de trouver le véritable auteur de l’incendie qui a détruit l’Hôtel-Dieu ainsi qu’une quarantaine de maisons à Montréal le 10 avril 1734.

Angélique, une esclave noire d’origine portugaise, née à Madère près de Lisbonne, débarque à Montréal en 1729 à l’âge de 24 ans. Soupçonnée, accusée puis trouvée coupable, par les instances judiciaires, d’avoir mis le feu, elle sera condamnée à la torture, puis pendue, son corps brûlé et ses cendres jetées au vent.

Les visiteurs seront amenés à faire leur enquête tout au long de l’exposition grâce aux témoignages des acteurs du temps. Les faits et gestes des nobles, roturiers, domestiques ou esclaves seront passés au peigne fin par ces détectives d’un jour. Les déclarations, les mobiles, et les alibis des témoins leur permettront de tirer leurs propres conclusions.

Une exposition du Centre d’histoire de Montréal, en collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Fiche technique - Qui a mis le feu à Montréal? 1734 Le procès d'Angélique [417,3 ko - 8 pages]

Qui a mis le feu à Montréal? 1734 Le procès d'Angélique Qui a mis le feu à Montréal? 1734 Le procès d'Angélique