Expositions hors les murs


Fenêtres sur l’immigration

Du 12 au 26 octobre 2018

— 

Au cégep André-Laurendeau
Hall du 3e étage
1111, rue Lapierre, LaSalle

« Les récits d’immigration sont toujours des histoires de courage. » 
José-Louis JACOME, Portugal, arrivé en 1958

Des Montréalais issus de l’immigration se confient à vous. Leurs témoignages sont autant de fenêtres ouvertes sur les réalités de l’immigration. Pourquoi sont-ils venus à Montréal? Ont-ils ressenti un choc culturel? Quelles étapes ont jalonné leur installation? Leurs histoires rassemblées révèlent une ville plurielle et changeante, rythmée par les communautés et les générations qui s’y succèdent.

Cette exposition itinérante a été réalisée par le Centre d’histoire de Montréal, à partir des récits qu’il a collectés. Elle est composée de 6 modules autoportants abordant 6 thèmes et questions.

1. Loin là-bas, une ville. Que penser de Montréal avant de la découvrir?
2. Immigrer, entre contraintes et espoirs. Pourquoi immigrer à Montréal?
3. Premières impressions et infinies comparaisons. Montréal est-elle dépaysante?
4. S’établir, s’enraciner. Quels repères, quelle aide trouver à Montréal?
5. Défis et perspectives d’avenir. Comment refaire sa vie à Montréal?
6. Appartenances et identités. Quels ponts se créent entre là-bas et Montréal?

Une exposition qui se déplace

L’exposition Fenêtres sur l’immigration sera présentée dans plusieurs lieux de diffusion de l’île de Montréal :

  • au cégep André-Laurendeau du 12 au 26 octobre 2018
  • au Collège de Maisonneuve du 27 novembre au 2 décembre 2018
  • à la bibliothèque interculturelle du 4 au 19 décembre 2018
  • à la bibliothèque de Parc-Extension du 4 au 30 janvier 2019
  • à l’école secondaire Saint-Laurent du 1er au 27 février 2019
  • à la bibliothèque de Cartierville du 12 mars au 7 avril 2019
  • à la bibliothèque Benny du 9 avril au 5 mai 2019
  • à la bibliothèque Père-Ambroise du 7 mai au 4 juin 2019
  • à la bibliothèque Jacqueline-De-Repentigny du 3 au 31 juillet 2019

Cette exposition a été financée dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.