Apprentis historiens


Jean Drapeau

Jean Drapeau est né dans le quartier montréalais de Rosemont en 1916. Son père est agent d’assurance. Il étudie le droit à l’Université de Montréal. Avocat, il s’intéresse aussi à la politique. Candidat défait lors d’élections fédérales et provinciales, il obtient plus de succès sur la scène municipale. Grâce à son rôle de procureur lors d’une importante enquête sur la police de Montréal, il se fait connaître de la population montréalaise. Aux élections municipales de 1954, il est élu maire de Montréal. Il n’a que 38 ans! Il n’est pas réélu lors des élections suivantes, mais il redevient maire en 1960 et le demeure jusqu’en 1986. Son règne à la mairie de Montréal est le plus long, il dure près de 30 ans! En 1945, il a épousé Marie-Claire Boucher. Trois fils sont nés de leur union. Il décède en 1999.

Du nouveau dans les transports en commun

Aux élections de 1960, Jean Drapeau, candidat à la mairie, promet la construction d’un métro. Il y voit la solution aux problèmes de congestion automobile. Une fois élu, il veille rapidement à l'exécution de sa promesse. Les travaux de construction débutent en mai 1962, et le métro est inauguré le 14 octobre 1966. Le réseau souterrain facilite la circulation : 3 lignes ont été creusées, 26 stations érigées, 369 voitures fabriquées. Alimentées à l'électricité, ces voitures ont l'avantage d'être silencieuses. Le tracé des lignes 1 et 2 suit de près les rues Sainte-Catherine et Saint-Denis pour décongestionner des circuits d'autobus très encombrés. La ligne 4, qui va de la station Berri-de-Montigny (l’actuelle station Berri-UQAM) jusqu’à Longueuil, permet à la population de se rendre sur le site de l'Exposition universelle en 1967. Il fait aussi aménager de grandes autoroutes, comme les autoroutes Ville-Marie et Bonaventure.

Montréal, ville internationale

Jean Drapeau veut que Montréal demeure la ville la plus importante du Canada et rêve de contribuer à sa renommée universelle. Durant ses mandats à la mairie, de grands événements procurent à Montréal cette envergure internationale dont il rêvait. Des gens du monde entier visite l'Exposition universelle de 1967 et assiste aux Jeux olympiques d'été de 1976. Montréal conservera entre autres La Ronde et le Stade olympique.

1967 – Après six mois d'une affluence exceptionnelle, l'Exposition universelle se termine. Le rêve du maire Jean Drapeau s'est réalisé : du 28 avril au 27 octobre 1967, Montréal a su retenir l’attention du monde entier. Cent ans après la naissance du Canada, dans les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, 62 nations ont présenté à 50 millions de visiteurs les multiples visages du monde. Beaucoup de Montréalais ont eu l'impression de parcourir la planète entière avec leur « passeport » (billet d'entrée). Valide durant toute l’exposition, ce « passeport » ressemble à un vrai, car il contient une photo de son propriétaire et les pages portent le sceau des pavillons visités. Il est devenu un souvenir que plusieurs visiteurs ont conservé. 

1976 – Dix ans après Expo 67, du 17 juillet au 1er août 1976, Montréal a une fois de plus l'occasion de recevoir le monde entier : elle a été choisie pour accueillir les Jeux de la 21e olympiade. Lors des cérémonies d'ouverture, 73 000 personnes assistent au défilé des athlètes au Stade olympique. Le maire Drapeau a droit à une ovation remarquée. Pour obtenir les Jeux olympiques, il lui a fallu convaincre les membres du Comité international olympique et vaincre les difficultés financières. Longeant la rue Sherbrooke dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, le Parc olympique montréalais couvre plus de 55 hectares. Le stade, conçu par l'architecte français Roger Taillibert, la piscine et le vélodrome en font partie. Tout près, le village des athlètes s’inspire des pyramides d'Égypte. D'autres endroits, comme l'aréna Maurice-Richard, sont réaménagés ou spécialement construits pour l'occasion, comme le bassin d'aviron de l'île Notre-Dame.

 

Liens vers d'autres sites intéressants sur Jean Drapeau

• La démocratie à Montréal, de 1830 à nos jours :
http://www2.ville.montreal.qc.ca/archives/democratie/democratie_fr/expo/maires/drapeau/index.shtm

• L'Encyclopédie canadienne :
http://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/jean-drapeau/


Information complémentaire sur l'époque du personnage (pour l'activité après la visite au musée)

• Montréal, 500 ans d'histoire en archives :
http://www2.ville.montreal.qc.ca/archives/500ans/portail_archives_fr/accueil.html 
Voir les chapitres 11 et 12.

Source de l'image : Archives de Montréal.

Jean Drapeau

Image en haute résolution

50 Ko - 832 x 1070 pixels