COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Bulletin de l'arrondissement

Archives

Horticulture

La végétation joue un rôle important dans un milieu urbain densément peuplé comme Montréal-Nord. En plus de filtrer les poussières de la ville, la flore a un impact sur la qualité de vie. En embellissant notre milieu de vie, elle produit un effet positif sur notre moral. Les horticulteurs de l’arrondissement s’affairent à embellir et à entretenir tous les espaces verts publics de Montréal-Nord.

Chaque année, ils fleurissent les plates-bandes, la terrasse Yves-Ryan et les centaines de bacs à fleurs. Ils entretiennent la surface gazonnée des terrains publics, y compris les parcs de l’arrondissement. Ils mettent en terre plus des milliers de plants de fleurs annuelles, plantent et émondent des centaines d’arbres.

Agrile du frêne : à surveiller!

Depuis la découverte de l'Agrile du frêne à Montréal en juillet dernier, la Ville de Montréal, en collaboration avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments, a accéléré ses activités de dépistage sur son territoire. Au total, cet insecte exotique ravageur a été détecté sur une dizaine d'arbres répartis en cinq sites, concentrés principalement dans les secteurs Est de la ville. Les horticulteurs procèdent au dépistage de cet insecte et les citoyens peuvent contribuer en signalant tout frêne suspect en état de dépérissement dans son propre voisinage. Dans un tel cas, ils peuvent communiquer avec le 311. Pour plus d’informations, voir ci-contre.

Arbres publics

Avis du citoyen pour choisir l’essence d’arbre

Quand l’arrondissement doit planter ou remplacer un arbre dans l’emprise de rue d’une résidence, l’horticulteur évalue l’emplacement, l’ensoleillement et la qualité du sol, afin d’offrir au propriétaire trois essences d’arbres parmi un échantillonnage de plus de 50. Pour l’arrondissement la consultation pour le choix de l’essence s’avère être un geste de reconnaissance envers les résidents et ne peut être que bénéfique pour ce nouvel arbre. Plus l’arbre public est surveillé de près, plus il augmente de chance de croître majestueusement.

Élagage systématique des arbres

Tous les arbres publics sont élagués systématiquement à tous les cinq à huit ans. Lorsque l’arbre atteint une certaine hauteur, il peut devenir encombrant, voire même dangereux. L’élagage sert à enlever les branches mortes ou les branches interférentes aux fils électriques. Il permet aussi d’éclaircir la cime afin de favoriser une meilleure aération et un meilleur ensoleillement. L’élagage peut s’avérer dangereux tant pour l’arbre que pour celui qui exécute la tâche. À l’arrondissement, cette opération est exécutée exclusivement par des spécialistes qui utilisent le bon équipement et déterminent le type d’élagage qui convient à l’arbre pour améliorer sa santé.

Bilan positif

Il faut des raisons très sérieuses pour abattre un arbre. Seules les raisons de santé ou de sécurité sont considérées sérieuses. Bien sûr, l’arbre peut être un embâcle aux travaux de réaménagement. Chaque cas est étudié individuellement au comité des travaux publics de l’arrondissement – dossier sécurité routière et circulation et dossier embellissement. Si l’arbre est abattu, il sera automatiquement remplacé. Le nombre d’arbres plantés est supérieur au nombre d’arbres abattus. Pour plus d’information, voir ci-contre.