Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Bulletin de l'arrondissement

Archives

Place de l'Espoir

Écrivez, dessinez, participez!


Dans le cadre du projet d’aménagement de la place de l’Espoir au parc Henri-Bourassa, en lien avec le 10e anniversaire de la mort de Fredy Villanueva et des émeutes qui ont suivi, une grande démarche d’expression publique est lancée.

Du 24 juillet au 15 septembre 2018, vous êtes invités à exprimer vos pensées, vos aspirations, vos rêves, par écrit, en photo ou en illustration. Ces documents seront déposés dans la capsule temporelle intégrée au site.

Si vous le souhaitez, des auteurs professionnels peuvent vous accompagner dans cette démarche que nous souhaitons tournée vers l’avenir.

Démarche d'expression publique

TROIS FAÇONS DE PARTICIPER - 24 juillet au 15 septembre 2018

A)     INDIVIDUELLE 

  1. Se rendre à l’un des trois endroits suivants :
    1. Bibliothèque Henri-Bourassa – 5400, boul. Henri-Bourassa Est
    2. Maison culturelle et communautaire (MCC) –  12004, boul. Rolland
    3. Bureau Accès Montréal  – 4243, rue de Charleroi
  2. Demander à l’accueil du papier spécial pour la place de l’Espoir
    (à faible taux d’acidité pour que le message puisse être préservé)
  3. Écrire son message ou faire un dessin, sur place ou à la maison
  4. Le déposer dans la boîte identifiée à cet effet, située au même endroit

B)      AVEC UN AUTEUR 

  1. Se rendre à la bibliothèque Henri-Bourassa ou à la MCC selon l’horaire des présences
  2. L’auteur accueillera le participant et travaillera avec lui
  3. Le message ou le dessin doit ensuite être déposé dans la boîte identifiée à cet effet

C)      PAR COURRIEL

          Par courriel à place.de.lespoir@ville.montreal.qc.ca 

Capsule temporelle

Les messages seront déposés dans la capsule temporelle qui sera scellée sous vide pour assurer la conservation des documents. La capsule temporelle sera intégrée à la place de l’Espoir et une cérémonie publique aura lieu le 21 septembre prochain, à l’occasion de la Journée internationale de la paix.

La capsule sera ouverte en 2065 à l’occasion du 150e anniversaire de Montréal-Nord.

Les auteurs qui accompagneront les citoyens

Juliana Léveillé-Trudel

Juliana Léveillé-Trudel Juliana Léveillé-Trudel a publié son premier roman, Nirliit, aux éditions La Peuplade en 2015. Salué par la critique et le public, le livre a été publié en anglais chez Vehicule Press en 2018 et sera adapté au cinéma par François Delisle.  Juliana a coécrit avec Andrew Katz l’album jeunesse Comment attraper un ours qui aime lire, qui sera publié à l’automne 2018, et elle travaille présentement sur son deuxième roman, à paraître en 2019. Elle pratique également l'écriture dramatique et a fondé les Productions de Brousse en 2011.

Ce qui m'interpelle dans le projet 
« Depuis 2016, j'ai la chance d'être écrivaine en résidence à la bibliothèque Henri-Bourassa de Montréal-Nord. J'y ai découvert un formidable quartier, qui grouille d'activités, de bonnes initiatives et d'idées originales. Je m'y suis très vite sentie adoptée, et j'ai pu réaliser plusieurs projets de médiation culturelle en compagnie des citoyens de l'arrondissement. J'ai constaté à quel point l'écriture peut faire du bien, et je suis honorée de pouvoir contribuer à cette démarche d'expression collective. »

Ahmad Hamdan

Ahmad Hamdan

Diplômé de l'École supérieure de théâtre de l'UQAM en 2017, Ahmad est un jeune comédien rempli de fougue. Dans les dernières années, il se découvre également un talent pour l'écriture. Nous avons pu le voir récemment en tant qu'auteur et interprète dans le spectacle Foirée Montréalaise présenté au Théâtre La Licorne. Ayant vécu dans l'arrondissement de Montréal-Nord jusqu'à l'âge de 25 ans, Ahmad reste particulièrement attaché au quartier et à ses habitants. 

Ce qui m'interpelle dans le projet 
« Le 9 août 2008, j'habitais à Montréal-Nord et j'avais 18 ans, le même âge que Fredy Vilanueva au moment de sa mort. J'ai été très affecté par ces évènements parce que je me disais que ça aurait pu être moi. Aujourd'hui, je crois qu'il est essentiel de s'en souvenir et d'en parler. Voilà pourquoi je suis très heureux de m'impliquer dans cette belle initiative prise par la Ville de Montréal. »

Julie Hétu

Julie Hétu

Née à Montréal, Julie Hétu obtient un doctorat en art, littérature et anthropologie à l’Université Concordia. Depuis 1998, elle oeuvre activement dans le milieu de la littérature et des arts visuels. Elle reçoit à Paris en 2011 le Prix du public de l’association La Plume de Paon pour son livre audio Baie Déception (Planète rebelle). Elle séjourne ensuite en Espagne avec l’intention d’apprendre l’art de la corrida ; s’ensuivra le roman Mot (Triptyque), finaliste au prix France-Québec et au prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec. Pacific Bell, son plus récent roman, est inspiré d’un stage à La Nopalera, un ranch au Mexique où elle a appris à devenir saigneuse de cactus.

Ce qui m'interpelle dans le projet 
« Quand le jeune Fredy Villanueva est mort, j’enseignais au cégep Marie-Victorin dans l’arrondissement de Montréal-Nord. J’essayais de faire voir aux élèves ce que l’écriture a d’étonnant à offrir mais qui ne se perçoit pas toujours : Le sens du combat. Je vais reprendre, ici, les mots de l’écrivain et poète Michel Houellebecq: « J’ai choisi les mots comme seule arme, j’ai une confiance tout à fait illimitée en leur pouvoir. À tort ou à raison, l’écriture est parfois une défaite qui n’a pas dit son dernier mot. C’est donc, armée de ma passion pour les mots et pour l’art que j’accompagnerai les citoyens qui désirent laisser un témoignage dans la capsule temporelle de la place de l’Espoir. »

Crédit photo : Julie Artacho

 

POUR RENCONTRER UN AUTEUR, CONSULTEZ LA GRILLE-HORAIRE