Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Infolettre

Étude Bisson

Pensionnat Outremont, valeur patrimoiniale.En février 1993, Pierre-Richard Bisson et associés architectes déposait le rapport synthèse des études réalisées pour le compte du ministère de la Culture du Québec et de l'ancienne Ville d'Outremont.




Amorcées en 1988, elles visaient à identifier :

  • les éléments d'Outremont qui ont une valeur patrimoniale;
  • les facteurs de détérioration qui ont déjà, ou qui risquent dans l'avenir, de les déprécier;
  • les moyens qui peuvent contribuer à leur conservation et à la mise en valeur du patrimoine d'Outremont.

D'emblée dans l'introduction aux études, les auteurs précisent leur vision à la fois très large et très limitée du patrimoine outremontais.

22 Ainslie Outremont, valeur patrimoiniale.Très large dans le sens que les auteurs ont accordé une valeur patrimoniale à toute chose présentant un intérêt culturel particulier pour Outremont et sa population (aux plans historique, artistique, environnemental ou autre). Il peut autant s'agir d'éléments appartenant au cadre naturel ou paysager d'Outremont que d'éléments résultant d'aménagements urbains, de créations architecturales ou artistiques. Ils peuvent de même être de nature archivistique ou archéologique. Ces éléments ne sont pas nécessairement très anciens, uniques ou de taille considérable, ni seulement des objets remarquables par leur richesse, par leur décor ou par le prestige que leur a conférés leur fonction ou leur propriétaire. Ils peuvent aussi être modestes, conçus en série et relativement récents avec une signification particulière en regard de l'histoire, de la société ou du paysage outremontais participant à l'harmonie générale d'une rue, d'un quartier ou de la ville.

Très limitée dans le sens que :

  • toute chose ancienne n'a pas nécessairement de valeur patrimoniale : il faut encore qu'elle présente une signification ou un intérêt particulier;
  • les éléments qui ont une valeur patrimoniale ne sont pas nécessairement intouchables, surtout quand il s'agit d'éléments architecturaux qui par nature ont une dimension utilitaire qu'ils doivent conserver;
  • la conservation du patrimoine est un objectif important dans la planification urbaine, mais aucunement un culte qui permet d'oublier les autres valeurs et problèmes de la société contemporaine. Elle laisse au contraire place au changement, au progrès, à l'innovation et même à l'avant-garde; elle doit s'intégrer à la vie et non l'étouffer.

Le rapport synthèse présenté ci-après est divisé en deux parties :

  • La première [PDF - 99,7 Mo - 197 pages]  décrit la Ville d'Outremont sous ses différents aspects : son territoire, sa population, ses aménagements et son architecture. Elle en fait ressortir les caractères essentiels.
  • La seconde partie [PDF - 83,9 Mo - 155 pages]  traite spécifiquement du patrimoine. Elle donne des précisions sur le concept de patrimoine, tel qu'entendu universellement. Elle identifie les éléments à inscrire sur la liste du patrimoine outremontais. Elle aborde les problèmes de sa conservation et de sa mise en valeur dans la perspective d'une ville vivante, appelée à connaître de multiples changements.

Les études ont permis une classification des bâtiments selon trois catégories. Vous pouvez accéder aux fiches descriptives des bâtiments considérés comme exceptionnels (catégorie 1) et ceux considérés comme tout à fait remarquables (catégorie 2) via l'icône que vous trouverez ci-contre à droite.

Accédez aux fiches descriptives de l'étude Bisson