Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Mise à jour : travaux de fermeture au site d'enfouissement de matériaux secs

28 novembre 2019

Pierrefonds-Roxboro, le 28  novembre 2019 – Depuis quelques semaines, l'arrondissement et les citoyens du quartier ont pu constater que les épisodes d'odeurs qui se dégagent du site d'enfouissement de matériaux secs dans l'ancienne carrière Meloche sont plus intenses et plus fréquents qu'auparavant. Sensible à cette situation qui cause des désagréments pour une grande partie de la population de l'Ouest, l'arrondissement a redoublé d'efforts afin de faire les démarches nécessaires auprès des autorités responsables, pour faire une mise au point sur l'état de la situation.

« Soyez assurés que l'arrondissement est sensible face à cette situation et que nous suivons avec attention l'évolution du dossier avec les organisations impliquées. Nous partageons le désarroi de nos citoyens et il faudra faire preuve de patience jusqu'à ce que ce passage obligatoire soit finalisé. D'ici là, nous continuons de faire notre devoir de vous informer », de dire le maire de l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, Dimitrios (Jim) Beis.

Comme annoncé par voie de communiqué en septembre dernier par l'arrondissement, les travaux de fermeture du site d'enfouissement de l'entreprise GFL, sous la supervision du ministère de l'Environnement et du Service de l'Environnement de la Ville de Montréal, sont en cours depuis trois mois.

État de la situation

L'entrepreneur a débuté le forage de trente-cinq (35) puits verticaux afin de capter les biogaz qui sont à l'origine des odeurs perçues dans le quartier.

À l'écoute des citoyens et en raison de la magnitude des odeurs ressenties, l'arrondissement est intervenu auprès des instances.

La nouvelle torchère sera démarrée au cours de l'hiver 2020, soit après le forage des quinze (15) premiers puits pour tenter de pallier à la situation. Au total, l'entreprise GFL prévoit qu'il prendra environ 18 mois pour terminer les travaux de fermeture du site d'enfouissement.

Cette semaine, le ministère de l'Environnement et de la lutte aux changements climatiques s'est rendu sur les lieux pour évaluer la situation. Entre autres, le ministère a mesuré la concentration de sulfure d'hydrogène (H2S) et de méthane, à l'intérieur de certaines résidences, et rien n'a été détecté. De plus, le ministère s'est rendu sur le site pour vérifier si l'aménagement du site était conforme au certificat d'autorisation délivré en août. Après vérifications, les infrastructures sont conformes au certificat d'autorisation.  

– 30 –

 

Source : division Communications