Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Bulletin de l'arrondissement

Programme de contrôle des bernaches

Au cours des dernières années, la population des bernaches du Canada ne fait qu’augmenter à LaSalle, principalement au parc des Rapides. La présence de bernaches du Canada en grand nombre est une source de nuisance pour la pratique des activités sportives et récréatives dans les parcs de l’arrondissement. Le problème est le même partout : l’accumulation des matières fécales. En plus de ces désagréments, les bernaches sont constante croissance et constituent une nuisance pour les autres espèces d’oiseaux qui ont peine à trouver une niche pour y faire leurs nids en toute quiétude.

Pour limiter la présence de ces oiseaux aquatiques, l’arrondissement a octroyé un contrat à une firme spécialisée pour la mise en place d’un programme de gestion des bernaches du Canada tout en s’assurant de pratiques durables et éthiques en la matière. Les intervenants mandatés travaillent en étroite collaboration avec la patrouille animale de LaSalle ainsi qu’avec les naturalistes d’Héritage Laurentien, responsables du parc des Rapides.

Questions/réponses
Qu’est-ce qu’une bernache ?
Quelle est la problématique ?
En quoi consiste le programme de gestion des bernaches ?
Doit-on nourrir les bernaches ?
À qui dois-je m’adresser si j’ai des questions ?
Stand d’information sur le programme


Qu’est-ce qu’une bernache ?
La bernache du Canada est un oiseau migrateur de plus en plus présent en milieu urbain. Elle se nourrit exclusivement de plantes sur des terrains ouverts dont la visibilité est bonne et qui offrent un espace suffisant pour permettre leur envol. Elle cherche les jeunes pousses au printemps et les graines laissées au sol dans les champs à l’automne. Elle est également attirée par les pelouses bien entretenues où l’herbe est courte, surtout celles situées près des plans d’eau.

Quelle est la problématique ?
Ces dernières décennies, les populations de bernaches ont connu un taux de croissance extraordinaire, au point où elles causent désormais des dommages et des problèmes de nuisance dans certaines régions urbaines. C’est le cas à LaSalle, principalement sur le bord de l’eau, au parc des Rapides et au parc Marie-Claire-Kirkland-Casgrain. La croissance des bernaches en milieu urbain est attribuable à plusieurs facteurs :

  • Aménagement de sites propices à leur établissement (grands parcs, bassins de rétention) ;
  • Accès facile aux plans d’eau;
  • Absence de prédateurs (parcs urbains à l’abri des prédateurs et de la chasse);
  • Abondance de nourriture (pelouse entretenue, alimentation par les humains).

Lorsque les bernaches réussissent à se reproduire à un endroit, il peut être difficile de les chasser par la suite. Leur nombre tend donc à augmenter d’une année à l‘autre. Dans des conditions qui leur sont favorables, les bernaches cessent de migrer et deviennent résidentes toute l’année. Le nombre de bernaches augmente de façon importante, entre autres parce que les oisillons reviennent l’année suivante.

De plus, si l’augmentation rapide de la population de bernaches est incontrôlée, elle peut contribuer à la diminution de la biodiversité le long du parc des Rapides.   

En quoi consiste le programme de gestion des bernaches ?
L’arrondissement a mandaté une firme spécialisée afin de limiter la présence de ces oiseaux tout en s’assurant de pratiques durables et éthiques en la matière. Les intervenants mandatés travaillent en étroite collaboration avec la patrouille animale de LaSalle ainsi qu’avec les naturalistes d’Héritage Laurentien, responsables du parc des Rapides. Dès le mois d’avril, la firme effectuera des visites dans les parcs de LaSalle pour identifier les nids des bernaches. Selon les normes d’Environnement Canada, les œufs seront enduits dans l’huile minérale afin de les stériliser. Pour ce faire, la firme s’est procuré un permis auprès du Ministère de l’Environnement et du Changement climatique. Outre cette technique privilégiée, des chiens entraînés effaroucheront les bernaches, sans les toucher ni les blesser, afin de les éloigner. Notez bien que cette technique ne sera pas déployée dans le parc des Rapides afin de protéger le refuge d’oiseaux migrateurs tout comme la stérilisation des œufs.


Doit-on nourrir les bernaches ?
En aucun cas, vous ne devez nourrir un animal sauvage.

Ce geste :

  • constitue une infraction au Règlement sur l’encadrement des animaux domestiques de la Ville de Montréal (passible d’une amende minimale de 300 $);
  • favorise leur surpopulation;
  • entraîne un retard de migration et favorise leur établissement localement;
  • augmente la présence d’excréments sur les terrains, plus particulièrement au parc des Rapides;
  • engendre la destruction de la pelouse et des plantes environnantes;
  • et nuit à la santé de l’animal en occasionnant des problèmes de santé majeurs les empêchant même de voler.

À qui dois-je m’adresser si j’ai des questions ?
Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements relativement au programme de gestion des bernaches, nous vous invitons à communiquer avec la patrouille animale de LaSalle :

  • Téléphone : 311 (demander à parler à la patrouille animale de LaSalle)
  • Courriel : animauxlasalle@ville.montreal.qc.ca
  • Stand d’information sur le programme des bernaches du Canada
    Samedi 4 mai, 12 h à 16 h
    Parc des Rapides (7710, boul. LaSalle)

Sources : Environnement Canada et la Ville de Bourcherville

Publications