COVID-19
État de la situation. S'informer

Jeunes

Historique

2002

  • Lors du Sommet de Montréal, l’insertion socioprofessionnelle et la persévérance scolaire des jeunes sont identifiées comme actions prioritaires;
  • Le Conseil jeunesse de Montréal est créé.

2003

  • Action jeunes citoyens : 250 jeunes de 23 pays francophones se réunissent à Montréal lors d’un événement international organisé par le Conseil jeunesse de Montréal;
  • Création de la table municipale d’expertise jeunesse réunissant les répondants jeunesse des 27 arrondissements et des directions corporatives concernées.

2004

  • Projet municipal sur les graffitis : grâce à un financement provenant du Fonds Jeunesse provincial, 3 M $ sont investis dans des activités de prévention et de création s’adressant aux jeunes graffiteurs de tous les arrondissements montréalais;
  • Un concept d’insertion permet le développement de projets de Camps pédagogiques, la formation et l’accès à des emplois d’été pour 150 jeunes en 2009.

2005

  • Identification des besoins jeunesse des arrondissements et des directions corporatives.

2007

  • Les Priorités jeunesse municipales et le Programme d’intervention de milieu jeunesse (PIMJ) sont approuvés par le Conseil municipal. La participation financière de la Ville de Montréal et du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles permet le déploiement du PIMJ.

2009

  • Dans le cadre de l’entente administrative entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec – Lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale, un fond est dédié à la jeunesse pour un total de 540 000 $;
  • La Ville de Montréal s’associe au ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles pour le programme Valorisation jeunesse - Place à la relève qui vise l’insertion de 600 jeunes issus principalement des communautés ethnoculturelles en emploi d’été;
  • La Direction produit un bilan des actions municipales : Vivre sa ville, des actions pour les jeunes d’aujourd’hui;
  • La Direction participe à une étude sur les besoins des jeunes en matière de sport laquelle a défini un ensemble de pistes d’actions pour améliorer la prestation de services et de pratiques sportives;
  • Depuis plusieurs années, la Direction de la diversité sociale encourage la participation des employés municipaux à une centaine de stages d’exploration au bénéfice des jeunes. Elle soutient aussi le développement du Réseau Réussite Montréal, instance régionale sur la persévérance scolaire.

2010

  • Cette année marque le début d’une nouvelle mobilisation sur la question du déficit nature chez les jeunes à laquelle la Direction de la diversité sociale participe;
  • La Direction de la diversité sociale amorce l’évaluation du Programme d’intervention de milieu jeunesse et un bilan des Priorités jeunesse municipales 2007-2010.