Revitalisation urbaine intégrée

Dessin réalisé par Julie Ciccone, 6e année. La Ville de Montréal lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale en soutenant, entre autres, des démarches de Revitalisation urbaine intégrée (RUI) dans huit secteurs à forte concentration de pauvreté.

Qu'est-ce que la RUI?

Inspirée de politiques européennes et américaines, la RUI est une stratégie d'intervention qui se distingue des stratégies sectorielles de développement urbain, économique et social, par les objectifs qu’elle poursuit et l’approche concertée et participative qu’elle privilégie.

L’objectif ultime de la démarche est d’améliorer de façon notable et durable le sort des résidents des territoires défavorisés. L’atteinte de cet objectif ultime dépend de la réalisation d’objectifs «intermédiaires» très divers et qui varient selon le territoire. Ces objectifs ont trait notamment:

  • au renforcement de la capacité collective d’agir;
  • à l’amélioration du cadre physique et bâti;
  • à l’amélioration de l’offre de services publics et privés;
  • au développement des compétences des individus.

L'approche mise de l'avant combine l’apport des citoyens, des représentants des secteurs privés et publics, des élus et des organismes communautaires qui travaillent conjointement à améliorer la qualité de vie des résidents des quartiers défavorisés.

Le territoire comme point d'appui

La RUI est l’un des piliers de l’approche territoriale intégrée (ATI) dans les secteurs défavorisés au sens où elle fait du territoire son point d’ancrage.

Le territoire correspond au lieu auquel s’identifient les résidents et les divers acteurs, en fonction de certaines caractéristiques géographiques, historiques et sociales, de la nature des problématiques identifiées et des stratégies mises en place.

Ce territoire doit être considéré globalement, dans toutes ses dimensions : urbanistique, économique, sociale, communautaire, culturelle, environnementale, etc.

Un partenariat fructueux

À ce jour, la Ville de Montréal et ses partenaires ont créé, dans chaque secteur ciblé, une dynamique locale capable de planifier, mettre en œuvre, suivre et évaluer les interventions de RUI.

En plus de mettre en place un lieu de concertation multisectoriel et multiréseau, la Ville met à la disposition des communautés locales un outil permettant de déterminer leurs priorités d’action et d’améliorer leurs conditions de vie, sur le plan tant physique que social.

Quelques réalisations :

  • Ouverture du Marché Saint-Pierre, dans l'arrondissement Lachine.
    Un projet visant à rassembler sous un même toit plusieurs services alimentaires afin de répondre aux besoins criants de la population du quartier;
  • Projet Unis Verts Urbains :
    Verdissement du secteur Laurentien/Grenet de Ahuntsic-Cartierville afin d’en améliorer la propreté au moyen de divers outils et activités de sensibilisation;
  • Construction d’un local communautaire dans le quadrilatère des HLM De l’Église dans le secteur Galt, dans l'arrondissement Verdun.
    Le lieu offre aux membres de la communauté un endroit qui favorise leur épanouissement et le renforcement de leur potentiel et héberge également un intervenant de milieu qui informe et guide les résidents;
  • Projet d’acquisition-rénovation de 48 logements du complexe immobilier de Place Benoît, dans l'arrondissement St-Laurent, sous forme de coopérative d’habitation, offrant ainsi des logements de qualité à prix abordable à la population du quartier;
  • Réaménagement de la cour de l’école Boucher-De La Bruère dans l'arrondissement Mercier-Est.
    D’un site asphalté et terne, la cour est devenue un espace de jeu vert et un lieu de rencontres pour les résidents du secteur;
  • Projet Un itinéraire pour tous (UIPT), dans l'arrondissement Montréal-Nord, qui vise à lutter contre la pauvreté et à soutenir la population dans l’appropriation de son pouvoir d’agir dans une perspective de développement social;
  • Dans l'arrondissement St-Michel, deux employeurs locaux se sont engagés à embaucher 900 résidents du quartier. Mille personnes ont participé à trois rendez-vous de l’emploi, en collaboration avec huit employeurs. Un réseau d’affichage des emplois disponibles a été mis sur pied. Trente-cinq jeunes en difficulté ont été accompagnés dans leurs démarches de recherche d’emploi;
  • Mise en place du pôle de création des Faubourgs dans l'arrondissement Ville-Marie.
    Ce nouveau pôle culturel regroupe plus de 8000 emplois, 2000 artistes et artisans ainsi que 300 entreprises spécialisées. Plusieurs projets structurants sont en cours de réalisation, comme PulsArts, premier centre d’entreprises culturelles, ainsi qu’une programmation culturelle variée.