Lutte contre le racisme et la discrimination

La Ville de Montréal lutte activement contre le racisme et la discrimination

Enfants d’origines diverses regardant un globe terrestre.Montréal combat la discrimination sous toutes ses formes selon les engagements énoncés dans la «Déclaration de Montréal contre la discrimination raciale» de 1989, la «Déclaration de Montréal pour la diversité culturelle et l’inclusion», adoptée le 22 mars 2004 par le conseil municipal et la Charte montréalaise des droits et responsabilités adoptée le 20 juin 2005.

La Ville est membre de la Coalition des municipalités canadiennes contre le racisme et participe à la Coalition internationale des villes contre le racisme sous l’égide de l’UNESCO depuis 2006.

Tel que reflété dans son mémoire déposé à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, dans le cadre de la consultation sur le profilage racial et ses conséquences, la Ville exprime son refus clair et explicite de la discrimination et du profilage racial. Elle met en place et soutient également différentes initiatives à ce propos.

Consultation sur le racisme et la discrimination systémiques

La question du racisme et de la discrimination systémiques est un enjeu social large qui suscite l’intérêt de nombreux groupes de citoyens qui, à tort ou à raison, se sentent discriminés. Il importe donc de définir les compétences de la Ville et les actions posées par celle-ci à l’intérieur de ses champs de responsabilité.

Le 12 mars 2018, un projet de pétition a été déposé au bureau du greffier aux fins de demander une consultation publique sur l'objet libellé comme suit:

 «  Par le biais du droit d’initiative en consultation publique, la présente est une demande pour la tenue d’une consultation publique sur le racisme et la discrimination systémiques qui examinera les problématiques suivantes : l’absence d’une politique municipale de lutte contre le racisme et la discrimination systémiques; l’absence de mécanisme et de procédures d’évaluation et de reddition des comptes régissant la mise en œuvre de l’accès à l’égalité en emploi pour les minorités visibles et les minorités ethniques d’expression française et anglaise au sein de la fonction publique municipale; l’absence de condition d’accès à l’égalité en emploi dans les contrats municipaux; la disparité raciale au niveau du chômage et de la pauvreté à Montréal; l’accès inéquitable au logement et aux normes de logement sécuritaire pour les locataires vulnérables et à faible revenu; la criminalisation disproportionnée et le traitement inéquitable des adolescents et des adultes racisés au sein de l’administration de la justice municipale; les crimes haineux; l’accès inégal aux opportunités sociales, sportives et éducatives; le zonage municipal discriminatoire à l’endroit des minorités religieuses; le racisme systémique dans la représentation et les subventions culturelles, et la sous-représentation politique des groupes racisés et autochtones. Un accent doit être sur la discrimination fondée sur l’intersectionnalité des motifs de discrimination».  

Faisant donc suite au droit d’initiative utilisé par un citoyen ayant amassé plus de 15 000 signatures, le comité exécutif a adopté lors de sa séance du 29 août la résolution visant à confier à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) le mandat de tenir une consultation publique sur le racisme et la discrimination systémiques.  Le service de la diversité sociale et de sport (SDSS) a été mandaté pour assurer la coordination des travaux de la Ville.

Dans ce sens, un document déclencheur de la consultation est cours de production par la Ville de Montréal présentant ses interventions en matière d'inclusion et d'accessibilité aux services municipaux pour les personnes issues de l'immigration, les minorités visibles ainsi que les personnes Autochtones.

Dans le cadre de cette consultation, les discriminations basées sur les autres motifs de discrimination interdits par la Charte québécoise des droits et libertés de la personne, comme le sexe, le handicap, l’âge, l’orientation sexuelle ou la condition sociale ne seront donc abordées que dans la mesure où elles se combinent à la discrimination basée sur la « race », la couleur, l’origine ethnique ou nationale ou sur la religion.


Les grandes étapes  à venir:

  • Début 2019: constitution du document de la Ville déclencheur de la consultation et pré-consultations auprès des arrondissements par l’OCPM;
  • Hiver 2019: chantiers de travail sectoriels * - les personnes intéressées devront s'inscrire (ex.: emploi. culture, etc.);
  • Printemps: audition des mémoires;
  • Été 2019: rapport de l'OCPM.


Pour plus de détails concernant la consultation, vous pouvez consulter le site internet de l’Office de consultation publique de Montréal au www.ocpm.qc.ca
 

Les engagements de la Ville de Montréal :

  • Souligne chaque année, le 21 mars, la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, en organisant des activités de sensibilisation et d’éducation à la lutte au racisme et à la discrimination sous toutes ses formes destinées à ses cadres et employés.
  • Soutient le comité organisateur de la Semaine d’actions contre le racisme et s’implique dans la préparation, la promotion et la diffusion des activités prévues dans le cadre de la semaine.
  • Célèbre le Mois de l’histoire des Noirs chaque année, en reconnaissant et en soulignant l’importance de la contribution des communautés noires à la société montréalaise.
  • Collabore avec la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse en vue de contrer le profilage racial.
  • Lutte activement contre la pauvreté et l’exclusion sociale, notamment à travers une entente avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité Sociale (MTESS). De nombreux projets, s’adressant aux personnes immigrantes, sont développés dans les arrondissements.. De nombreux projets, s’adressant aux personnes immigrantes, sont développés dans les arrondissements.
  • Est signataire des ententes avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) afin de développer des projets visant à encourager l’intégration sociale et économique des personnes immigrantes, la lutte au racisme et à la discrimination et les relations interculturelles.
  • Adhère à la Coalition des municipalités canadiennes contre le racisme et participe à la Coalition internationale des villes contre le racisme depuis le 30 octobre 2006.
  • Soutient le programme Valorisation jeunesse - Place à la relève qui vise à aplanir les obstacles et à permettre à des jeunes, notamment ceux des minorités visibles issus des quartiers défavorisés, de trouver leur voie et de se réaliser pleinement.
  • S’implique activement au niveau de la sensibilisation, de l’éducation et de la formation sur les droits humains en collaborant avec Équitas - Centre international d’éducation aux droits humains, en soutenant des projets d’intervention auprès des jeunes de 6-12 ans fréquentant les camps de jour de la Ville et les jeunes adolescents dans les maisons de jeunes.
  • Contribue à favoriser le développement des relations interculturelles harmonieuses entre les Montréalaises et les Montréalais dans une perspective de lutte contre la discrimination et le racisme, dans le cadre des ses programmes « Programme Montréal interculturel (PMI) »  et «Soutien à la diversité des expressions culturelles - festivals et événements».

Résolutions du conseil municipal

  • Déclaration de Montréal sur le Vivre Ensemble - 11 juin 2015
  • Création du Centre de prévention à la radicalisation menant à la violence- mars 2015
  • Adhésion à la Coalition internationale des villes contre le racisme sous l'égide de l'UNESCO et de l'adhésion de la Ville de Montréal à la Coalition des municipalités canadiennes contre le racisme et la discrimination – 30 octobre 2006
  • Proclamation annuelle de la journée du 23 août « Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition » – 28 août 2006
  • Résolution relative aux chinois ayant subi des injustices découlant des lois fédérales - 21 février 2005
  • Proclamation du mois de mai « Mois du patrimoine asiatique » - 27 avril 2004
  • Déclaration de Montréal pour la diversité culturelle et l’inclusion - 22 mars 2004
  • Création du Conseil interculturel de Montréal - 25 mars 2002
  • Proclamation de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale –26 février 2002
  • Proclamation du mois de février «Mois de l’histoire des Noirs» - 28 janvier 2002
  • Proclamation du mois de février «Mois de l’histoire des Noirs» - 27 janvier 1992
  • Déclaration de Montréal contre la discrimination raciale - 21 mars 1989