Pour une ville inclusive et solidaire : la Ville de Montréal place le développement social au cœur de ses actions

12 septembre 2019

Montréal, le 12 septembre 2019 – La responsable de l'inclusion sociale, des sports et loisirs, de la condition féminine, de l'itinérance et de la jeunesse au comité exécutif de la Ville de Montréal, Nathalie Goulet, et  la vice-présidente du comité exécutif et responsable de la culture et de la diversité montréalaise, Magda Popeanu, ont dévoilé aujourd'hui Rassembler Montréal, le Plan d'action en développement social 2019-2020.

« Rassembler Montréal est le fruit d'un processus participatif, auquel se sont joints plusieurs groupes communautaires, services municipaux, partenaires institutionnels et arrondissements. Je les remercie chaleureusement de leur collaboration et d'avoir contribué à ce plan qui propose des actions nouvelles et structurantes pour la population montréalaise. Combiné aux plans d'action en développement social des arrondissements, ce plan contribuera à rendre nos actions cohérentes et adaptées aux caractéristiques locales, et ce, à travers tout le territoire », a déclaré Nathalie Goulet.

Doté d'un budget annuel de près de 20 M$, le plan d'action en développement social propose 24 actions clairement identifiables et mesurables sur trois grands axes.

L'axe intitulé « Agir dans les quartiers » comprend des stratégies d'aménagement inclusif et de lutte contre la pauvreté. On y prévoit notamment un investissement de 1,5 M$ dans des aménagements à la fois ludiques, sécuritaires et accessibles universellement dans les corridors scolaires et les espaces publics réalisés par et pour les enfants. Près de 650 000 titres de transport seront aussi distribués gratuitement aux enfants, principalement issus de secteurs défavorisés, afin de leur permettre de participer à des activités parascolaires, de loisirs et culturelles. Cette contribution est rendue possible grâce à un partenariat avec la Société de transport de Montréal. La Ville de Montréal planifie également investir 6 M$ par an en vue d'améliorer l'accessibilité universelle dans 25 bâtiments municipaux.

Sous l'axe « Favoriser la cohabitation harmonieuse », les actions portent sur la lutte contre les discriminations, le rapprochement interculturel et la prévention en sécurité urbaine. Ainsi, au cours des prochains mois, des orientations municipales seront définies qui répondront aux besoins des communautés LGBTQ+. Également, une stratégie en matière de rapprochement interculturel et de valorisation de la diversité ethnoculturelle sera développée. Enfin, des actions contribuant à lutter contre les violences à caractère sexuel dans l'espace public seront soutenues. 

« La cohabitation harmonieuse est essentielle afin de permettre à l'ensemble des Montréalaises et des Montréalais de réaliser son plein potentiel. Nous souhaitons mettre en place des actions pour rendre nos milieux plus inclusifs et ainsi permettre la participation entière de toute la population à la vie montréalaise », a souligné Magda Popeanu.

Le dernier axe, « Renforcer l'expertise municipale », comprend entre autres une stratégie visant le développement, le partage et l'utilisation des connaissances parmi les employés municipaux, dont l'approche ADS+. L'implantation de l'Analyse différenciée selon les sexes plus dans l'intervention municipale permet d'évaluer les répercussions potentielles des politiques, programmes ou initiatives d'une perspective intersectionnelle en mesurant l'impact des discriminations multiples.

Le Plan d'action en développement social 2019-2020 Rassembler Montréal est disponible sur ville.montreal.qc.ca/diversite.


- 30 -