Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
 

Les faits saillants du conseil d'arrondissement du 9 septembre 2019 d'Ahuntsic-Cartierville

10 septembre 2019

CA du 9 septembre 2019

Voici les faits saillants du conseil d'arrondissement du 9 septembre 2019

Des marchés de quartier saisonniers voient le jour dans l'arrondissement!

Les membres du conseil ont approuvé la tenue d'un grand « Marché public d'automne », lequel se déroulera le 28 septembre prochain, de 10 h à 17 h sur la rue Basile-Routhier, entre le boulevard Gouin et l'avenue Park Stanley. Ce marché public, d'une journée, rassemblera plus d'une trentaine de kiosques, de producteurs et de commerçants locaux et sera accompagné d'animation et d'une halte-garderie.

De plus, le conseil a approuvé l'installation de kiosques de vente de produits saisonniers dans le district de Bordeaux-Cartierville. Ce sont les administrateurs du projet Fourche & Fourchette, chez Ville en vert, qui géreront et animeront ces kiosques du 9 septembre au 30 novembre 2019. Ceux-ci se tiendront à trois endroits, soit au parc De Mésy, au point de service de l'organisme Ville en vert, situé au 5765, boulevard Gouin Ouest et au centre culturel et communautaire Cartierville, situé au 12225, rue Grenet.

Les marchés publics en plein air contribuent au dynamisme des milieux de vie en permettant aux résidents de bénéficier de produits alimentaires frais, à proximité de leurs résidences et accessibles à pied, à vélo ou en transport en commun. Pour les maraîchers et les producteurs, les marchés publics urbains favorisent l'établissement de circuits courts entre le champ et le consommateur. Par ailleurs, les marchés publics sont des lieux propices à la sensibilisation, à une saine alimentation, à l'agriculture urbaine et au respect de l'environnement.

Nouveau contrat de contrôle animalier

Les élu(e)s ont accordé un contrat de 377 120 $, pour une période de deux ans, débutant le 1er octobre 2019 et se terminant le 30 septembre 2021 inclusivement, à la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (S.P.C.A.). Ce montant inclut les frais d'hébergement, les soins vétérinaires ainsi que les services de capture stérilisation-retour-maintien (CSRM).

Participation des bibliothèques à la campagne Lire c'est payant

Dans le cadre de La Semaine des bibliothèques publiques du Québec qui se déroulera du 19 au 26 octobre 2019, les élu(e)s ont autorisé les trois bibliothèques à adhérer à la campagne Lire c'est payant.

Le projet Lire c'est payant permettra aux jeunes abonné(e)s, âgé(e)s de 13 ans et moins, de payer leur frais de retard en échange de minutes de lecture. Ainsi, pour chaque minute de lecture en bibliothèque, dix sous seront retranchés de la somme due. Il s'agit ici d'une façon simple d'enseigner le sens des responsabilités aux jeunes et de les encourager à la lecture.

neigement : un nouveau règlement et deux contrats

Le conseil a adopté une modification à sa réglementation sur le déneigement et l'enlèvement de la neige (RCA10 09010) afin de mieux encadrer le déneigement des terrains de stationnement privés et des ruelles. Les propriétaires devront dorénavant se munir d'un permis pour pouvoir déposer la neige provenant des propriétés privées et des ruelles adjacentes sur la voie publique. Le règlement modifié prévoit plusieurs critères qui permettent de limiter la quantité de neige qui peut être déversée sur le domaine public et de circonscrire les endroits où elle peut être déposée. Une campagne de communication visant à faire connaître et à expliquer ces nouvelles règles sera déployée cet automne.

Lors de la séance, les membres du conseil d'arrondissement ont aussi accordé un contrat de 550 564,16 $, pour une durée de trois ans avec possibilité de deux renouvellements d'une durée d'un an, à Sig-Nature et à Remorquage TGF, afin d'assurer le service de remorquage pendant les opérations de déneigement.

Un deuxième montant de 1 365 901,10 $ a été accordé à Entreprise Vaillant 1994, pour une durée de 4 ans avec une option de prolongation d'un an, pour la location de deux niveleuses, avec opérateur, durant les opérations de déneigement dans l'arrondissement.

Nouveau contrat de réfection routière

Un second contrat a été accordé pour l'année 2019, à l'entreprise Environnement Routier NRJ inc., pour la fourniture de services de thermotraitement sur les différentes rues de l'arrondissement, et ce, pour un montant total de 82 437,08 $. Cette somme servira à améliorer la qualité du pavage sur plusieurs rues de l'arrondissement.

Soutien à divers organismes de l'arrondissement

Les élu(e)s ont octroyé un montant de 10 000 $ à l'organisme Centre de ressources éducatives et communautaires pour adultes (CRÉCA) pour le soutien à l'augmentation des coûts locatifs pour l'année débutant le 1er juillet 2019.

Ils ont également accordé une contribution financière non récurrente de 8 000 $ à l'organisme Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise (SPDTQ - Espace trad). Ce montant permettra la mise en œuvre de la 27e édition du festival La Grande Rencontre qui se déroulera du 12 au 16 septembre prochain ainsi que la production de l'événement du Grand bal d'Ahuntsic qui sera offert gratuitement au parc Ahunstic, les 14 et 15 septembre, en début d'après-midi.

Aussi, un montant non récurrent de 3 000 $ a été octroyé aux Braves d'Ahuntsic pour l'achat d'équipement de hockey et un montant de 750 $ a été versé à l'organisme Les Pollués de Montréal-Trudeau pour l'entretien de son réseau de stations de mesure du bruit.

Les avis publics : maintenant sur le site Internet de l'arrondissement

Les élu(e)s ont adopté un règlement portant sur les modalités de publication des avis publics de l'arrondissement à l'effet que ceux-ci seront diffusés uniquement sur le site Internet de la Ville de Montréal et de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, dès son entrée en vigueur. Toutefois, cette mesure exclut les avis d'appel d'offres pour l'adjudication d'un contrat.

Il est à noter que l'adoption de ce règlement comporte plusieurs avantages. Par exemple, une publication sur Internet est peu coûteuse par rapport à une publication dans les journaux. Elle est moins contraignante sur le plan des délais, de l'espace et de la quantité de l'information à diffuser et elle représente, pour les résidents, un allègement des coûts relatifs à certains projets réglementés.