Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
 

Restauration de la Croix de Chemin de Saint-Sulpice

15 mai 2019

L'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville procédera, aujourd'hui le 15 mai, au remplacement de la Croix de chemin de Saint-Sulpice qui se trouve implantée au coin de la rue Saint-Hubert et du boulevard Crémazie. Les opérations commenceront par l'enlèvement de la croix actuelle suivi de l'installation de la nouvelle croix de bois.  La nouvelle croix a été construite par des artisans-menuisiers de la Ville de Montréal soient Messieurs Pierre Tourangeau, Benoit St-Germain, Sylvain Goudreault, Yvon Guérard et Sébastien Robidoux.

« La restauration de cette croix de chemin par des artisans-menuisiers de la Ville témoigne de la volonté de la Ville et de l'arrondissement de protéger des éléments importants de notre patrimoine. La croix actuelle, qui est la troisième selon l'état de la recherche, respecte les caractéristiques typologiques de la croix d'origine, lui conférant une valeur esthétique que les artisans d'aujourd'hui ont su interpréter avec succès », a affirmé Mme Émilie Thuillier, mairesse d'Ahuntsic-Cartierville.

« La restauration de cet élément important du patrimoine et du paysage de Saint-Sulpice était réclamé depuis des années. Je suis donc très heureux que nous puissions procéder à son remplacement par une nouvelle croix qui a, de plus, été réalisée dans les ateliers de la Ville », a ajouté M. Hadrien Parizeau, conseiller de la Ville du district de Saint-Sulpice.

« La Société d'histoire du Domaine-de-Saint-Sulpice (SHDSS) remercie l'arrondissement et la Ville d'avoir accueilli avec sensibilité leur demande à l'égard de ce témoin fragile et précieux de notre culture. La SHDSS est fière d'avoir contribué à documenter son histoire et d'avoir, par sa persévérance, réussi à en faire reconnaître l'importance patrimoniale, historique, géographique et esthétique et ce, pour le bénéfice de la population actuelle d'Ahuntsic-Cartierville ainsi que pour les générations futures.  La croix désormais rajeunie continuera à évoquer les débuts de Montréal et contribuera à une meilleure connaissance de l'histoire montréalaise. C'est avec grande émotion que les membres de la SHDSS assisteront au remplacement de la croix, réalisant ainsi un de leurs souhaits les plus chers » affirme Mme Diane Archambault-Malouin, présidente fondatrice de la Société d'histoire du Domaine-de-Saint-Sulpice.

Ce remplacement fait suite à une demande de M. Gilles Morel, chef de la division de l'art public pour la mise en valeur du patrimoine afin de privilégier la restauration de la croix de chemin de Saint-Sulpice. Dans un premier temps, une étude historique a été produite pour servir de document de référence. Par la suite, un comité a été formé afin d'établir les différentes valeurs associées à cette croix et d'en identifier les éléments caractéristiques dans lesquels s'incarnent les valeurs.

Cette croix outre sa valeur cultuelle témoigne du mode de développement initial de l'Ïle de Montréal selon le système des Chemins et des Côtes à l'origine de la plupart des villages québécois. Érigée par les Messieurs de Saint-Sulpice, seigneurs de Montréal, sur la route menant de Ville-Marie au Sault-au-Récollet, au point de croisement du chemin de la Côte-de-Saint-Laurent et de celui de la Côte-Saint-Michel, elle se voulait un repère géographique et signalétique essentiel pour les voyageurs.

Le maintien de la croix à son emplacement d'origine est signe d'une volonté de continuité et de respect du patrimoine. En effet, le comité consultatif local en patrimoine et toponymie de l'arrondissement considère que cette croix de chemin a une valeur symbolique plutôt que religieuse.