Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Bulletin de Saint-Laurent

 

Archives

Cyberbulletin de Saint-Laurent

Un pas de plus est franchi dans l'implantation des Serres du Dos Blanc

7 mars 2018

Lors de la séance du conseil de mars, l'administration laurentienne a approuvé la signature d'un bail octroyant à la Coopérative de solidarité les Serres du Dos Blanc un espace pour implanter un complexe d'agriculture urbaine. Ces quelque
6000 mètres carrés permettront, à terme, une production maraîchère biologique en serres.

Situé sur le terrain du Cégep de Saint-Laurent, à la limite nord du secteur de revitalisation urbaine intégré Hodge-Place Benoit, le terrain jouxte l'emplacement du Super jardin communautaire laurentien. Les serres fourniront des légumes et des fruits, ce qui facilitera l'accès à des ressources alimentaires saines, notamment pour les populations vulnérables. De plus, une dizaine d'emplois pour les résidents du quartier intéressés par la production agricole en serre seront créés.

Instrument de développement social, l'agriculture en milieu urbain présente bien des avantages pour la collectivité. Elle contribue à une alimentation de qualité, elle offre une forme active de loisir et permet aux citoyens qui y participent de se rencontrer dans un cadre agréable.

« Le développement de projets d'agriculture urbaine est l'une des priorités de notre administration, tel qu'annoncé dans notre plan local de développement social 2017-2021.  Les Serres du Dos Blanc auront un effet de levier sur la qualité de vie de notre collectivité, tout en favorisant l'insertion professionnelle des personnes vulnérables et en bonifiant les services d'offre alimentaire du territoire », s'est réjoui le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

Le projet de la Coopérative de solidarité les Serres du Dos Blanc sera composé de quatre serres jumelées et chauffées, permettant une production à longueur d'année, ainsi que de quatre serres individuelles (tunnels) qui pourront, quant à elles, être utilisées neuf mois par année.