Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Nous joindre

Bulletin de Saint-Laurent

 

Archives

Cyberbulletin de Saint-Laurent

Projet d'aménagement de sentiers actifs pour les aînés de Chameran

10 janvier 2018

Sentiers actifs pour les aînés de Chameran

Lors de la séance générale du conseil tenue le 9 janvier 2018, le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, a annoncé que l'administration laurentienne allait présenter une demande de financement pour un projet d'aménagement d'un réseau de sentiers actifs pour les aînés laurentiens, en particulier ceux résidant dans Chameran, selon trois parcours praticables en toutes saisons de façon sécuritaire.

L'objectif de ce projet est d'inciter les aînés de ce quartier à rester actifs physiquement, ce qui constitue souvent un défi pour cette tranche d'âge. Or, la marche demeure pour celle-ci une activité physique gratuite et facile d'accès.

Cette demande de financement sera déposée auprès du Service de la diversité sociale et des sports de la Ville de Montréal, dans le cadre du programme Municipalité amie des aînés et Accessibilité universelle – Montréal 2018-2020. Par le biais de ce programme, les arrondissements sont admissibles à l'obtention d'une subvention annuelle maximale de 200 000 $ par année par projet.

« Saint-Laurent a mis sur pied, ces dernières années, plusieurs projets destinés à améliorer le quotidien des aînés de sa communauté. Celui-ci constituera la première étape d'un réseau structurant de parcours actifs sur le territoire laurentien, en adéquation avec trois des plans d'action que nous avons adoptés en 2017, soit ceux portant sur le développement social, les déplacements et le développement durable », a souligné le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa.  

Un aménagement bien adapté aux aînés

Ces sentiers actifs seront intégrés sous forme de trois « boucles » identifiées et aménagées à travers le quartier Chameran et offrant des niveaux de difficulté variables. Les parcours intégreront des haltes d'exercices et des zones de repos en utilisant le mobilier urbain existant (bancs, escaliers, estrades, etc.) et en ajoutant des modules. Des panneaux indiquant les mouvements à réaliser selon différents niveaux d'intensité seront intégrés dans ces haltes. Dans le cadre de ce projet, les sentiers ceinturant le parc Painter, point de départ des différents parcours, seront en outre revitalisés.