Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Nous joindre

Bulletin de Saint-Laurent

 

Archives

Cyberbulletin de Saint-Laurent

Une oasis pour le papillon monarque

6 décembre 2017

Lors de sa séance mensuelle tenue le 5 décembre, le conseil de Saint-Laurent a confirmé son intention de créer une oasis faunique pour la sauvegarde du papillon monarque sur l'emprise de lignes aériennes de transport d'électricité située sur le boulevard Cavendish, entre les boulevards Thimens et Poirier. Afin de mener à terme le projet intitulé « Une oasis pour le papillon monarque », une demande d'aide financière a été déposée à Hydro-Québec, dans le cadre de l'entente de collaboration sur le verdissement entre la société d'État et la Ville de Montréal.

Estimée à 152 000 $, l'aide financière permettra d'aménager une section de terre-plein située au cœur du corridor de biodiversité Cavendish-Laurin-Liesse, pour lequel un concours d'architecture de paysage a été lancé en septembre dernier. Si le projet se concrétise, les aménagements consisteront en une station d'alimentation pour le papillon monarque, une prairie mellifère pour les pollinisateurs et une mosaïque d'arbustes pour les oiseaux. Un sentier et des placettes offriront un espace naturel privilégié et complèteront l'aménagement proposé.

D'une superficie de 10 028 m2, ce terre-plein est situé dans le pôle Marcel-Laurin, qui présente une biodiversité élevée.  En créant un lien entre le boisé du parc Marcel-Laurin et un autre milieu naturel situé sur le terrain d'une entreprise privée, ce projet pourrait offrir un potentiel de connectivité écologique élevé.

« La future oasis pour le papillon monarque témoigne de l'importance que Saint-Laurent accorde au verdissement, mais également à la protection du papillon monarque et de son habitat naturel. Si ce projet se réalise, il s'agira du premier aménagement du corridor de biodiversité annoncé en 2015. À terme, les familles pourront bénéficier de cette occasion supplémentaire d'entrer en contact avec la nature », a déclaré le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa. 

Rappelons qu'en juin dernier, Saint-Laurent était le premier arrondissement montréalais à devenir « Ami des monarques », en se joignant à l'Engagement des maires pour la sauvegarde des monarques - Ville amie des monarques (Mayors' Monarch Pledge). Saint-Laurent a également fait du monarque son emblème entomologique.

Pour de plus amples renseignements sur la biodiversité et les actions entreprises par Saint-Laurent pour la survie du monarque, consultez la page suivante : ville.montreal.qc.ca/saint-laurent/biodiversite.