Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

L'arrondissement annonce

Lancement d'une première exposition dans le cadre du programme artistique de la diversité culturelle

9 novembre 2018

Montréal, le 9 novembre 2018 - C'est au Centre culturel Geoges-Vanier que l'arrondissement du Sud-Ouest a procédé hier au lancement de sa première exposition dans le cadre du programme artistique de la diversité culturelle : L'ivresse de la mémoire. Cette exposition réunit les œuvres de Farzaneh et Mancy Rezaei, deux jeunes artistes d'origines iraniennes.

«Cette ivresse de la mémoire, Farzaneh et Mancy Rezaei ont cherché à nous les transmettre par leur art, ce qui donne une réussite aussi belle que touchante à l'exposition», a expliqué Anne-Marie Sigouin, conseillère dans Saint-Paul Émard-Saint-Henri-Ouest et présidente de la Commission sur la culture, le patrimoine et les sports de la Ville de Montréal. «Je me réjouis d'ailleurs que celle-ci soit gratuite et accessible à tous. Cela permettra à des centaines de personnes de la visiter et de s'imprégner de ces œuvres ».

Un projet pilote très prometteur

Un projet de médiation culturelle est relié à cette exposition et profite d'un soutien de l'arrondissement et de l'accompagnement l'équipe de la Culture et des bibliothèques. Il s'agit d'un projet pilote dans le cadre d'un nouveau programme artistique de diversité culturelle. Celui-ci comprend un projet artistique professionnel retenu annuellement par l'arrondissement pour favoriser la mise en valeur d'œuvres et d'artistes issus des communautés culturelles. 

Le Centre culturel Georges-Vanier proposera chaque année un projet de médiation culturelle en lien avec ce projet artistique professionnel retenu. L'arrondissement souhaitait se doter d'un programme artistique de la diversité culturelle afin de favoriser la mixité, la cohésion sociale, l'inclusion et l'équité dans l'offre de service culturelle.  Nous comptons 24 % d'immigrants et dans 7 des 11 écoles primaires de l'arrondissement, plus de 50 % des élèves sont issus de l'immigration.

« Le Sud-Ouest est habité par une grande force artistique, mais pour qu'il y ait relève, il faut des personnes inspirantes, des gens dévoués et convaincus comme le sont Farzaneh et Mancy Rezaei.  À travers leurs œuvres, elles ont su promouvoir l'importance de l'art, de la culture, mais aussi celle de l'histoire et des réalités que vivent les artistes ailleurs dans le monde », a conclu Mme Sigouin qui a prononcé quelques mots en farsi pour le plaisir des invités d'origines iraniennes.

L'exposition sera à l'affiche au Centre culturel Georges-Vanier jusqu'au 20 décembre prochain.