Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

L'arrondissement annonce

Faits saillants de la séance régulière du conseil d'arrondissement du 10 septembre 2018

18 septembre 2018

Montréal, le 18 septembre 2018 -Lors de la séance régulière du conseil du 11 septembre, le maire du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais, a présenté les demandes des élus aux candidats des divers partis politiques dans la présente campagne électorale provinciale.

« Les membres du conseil demandent l'implantation d'une école primaire dans Griffintown. Quelque 22 000 personnes d'ici 2025 sont attendues dans ce quartier. Nous avons besoin d'un engagement ferme du futur gouvernement du Québec. »

Il faut également préparer l'après-Turcot. « La mise en place du Programme de développement urbain, économique et social (PDUÉS Turcot) nécessitera des investissements importants pour lesquels le gouvernement provincial devra être impliqué. Cela inclut la réalisation de la dalle-parc. Nous demandons également l'appui à deux projets structurants pour le Sud-Ouest soit la construction d'un carrefour communautaire dans Émard et l'aménagement d'un lieu de commémoration autour de la Roche Noire, dans Pointe-Saint-Charles, où des milliers d'Irlandais sont décédés du typhus au 19e siècle », a indiqué le maire Dorais.

Par ailleurs, le maire du Sud-Ouest a convié la population à une soirée d'échanges, le 10 octobre prochain, dans le cadre d'une démarche collaborative sur le redéveloppement du secteur ouest de Griffintown. « Cet exercice de réflexion s'inscrit dans la continuité du Programme particulier d'urbanisme (PPU) Griffintown et a pour objectif de définir une vision commune pour un développement viable de ce secteur avec toutes les parties prenantes du milieu. Alors qu'au moment de l'adoption du PPU en 2013, le développement du secteur ouest du quartier était vu à plus long terme, aujourd'hui il connaît un nouvel essor. Il est donc important d'en revoir sa planification », a-t-il précisé.

Les élus s'engagent

Le conseil a adopté unanimement la Motion pour que le nom de Lise Payette soit ajouté à la toponymie du Sud-Ouest. « Communicatrice, écrivaine, militante féministe et  femme politique, Lise Payette a eu un imposant parcours marqué par deux leitmotivs : l'indépendance des femmes et celle du Québec. Nous souhaitons commémorer la mémoire de cette grande dame qui a grandi dans Saint-Henri. C'est pourquoi nous demandons à la Ville de Montréal d'enclencher dès maintenant le travail d'analyse nécessaire afin de rendre disponible, d'ici un an, le nom de Lise Payette dans la banque toponymique du Sud-Ouest. Aussi, nous mandatons le comité local de toponymie du Sud-Ouest pour l'élaboration du dossier de candidature et l'identification de lieux significatifs pouvant porter le nom de Lise Payette », a fait savoir Benoit Dorais.

Aussi, le maire Benoit Dorais a proclamé du 23 au 29 septembre, la Semaine de sensibilisation à la sécurité ferroviaire et invite la communauté du Sud-Ouest à la prudence aux abords du réseau ferroviaire.

 Lutte aux changements climatiques

En marge de la démission du français Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, la conseillère de Saint-Henri-Est−Petite-Bourgogne−Pointe-Saint-Charles−Griffintown,  Sophie Thiébaut, a cherché à lancer un message d'espoir face aux changements climatiques. « Nous avons posé plusieurs gestes dans le Sud-Ouest, notamment au plan du transport collectif, de la collecte brune et de la réduction des îlots de chaleur. Nous avons des outils tels notre Plan local développement durable 2017-2020, une étude sur la vulnérabilité de notre territoire et la nouvelle stratégie sur la Ville résiliente pour nous guider. Par ailleurs, nous produirons prochainement un plan de foresterie pour renforcer les mesures de protection et d'entretien des arbres existants et développer des stratégies de plantation selon la vulnérabilité des secteurs », a-t-elle exprimé, rappelant que chaque citoyen peut agir à sa portée, selon son choix de transport ou en triant ses déchets, par exemple.

Soutien aux organismes

Le conseil a approuvé la convention et l'octroi d'une contribution financière s'élevant à 21 000 $ pour trois ans à la Société d'histoire Saint-Paul‒Émard.

Les élus ont également supporté financièrement la tenue d'activités d'organismes de l'arrondissement à hauteur de 14 500 $. Ainsi, le Musée des ondes Émile-Berliner a bénéficié d'une aide d'urgence s'élevant à 11 000 $ pour le déménagement de la réserve de sa collection.

Nouveau conseil jeunesse

Le conseil a approuvé la nomination des neuf jeunes qui siégeront sur le premier Conseil jeunesse du Sud-Ouest. Ils représentent la grande diversité d'origine, d'intérêts et de défis de la jeunesse de l'arrondissement. Ils auront pour mission de conseiller les élus sur les enjeux et les défis de la jeunesse et de s'assurer que les préoccupations de ce groupe d'âge sont prises en compte dans les décisions de l'Arrondissement.

Ça bouge dans le Sud-Ouest

Le conseil a édicté les ordonnances nécessaires pour la tenue de nombreux événements, dont le Park(ing) Day, le 21 septembre de 10 h à 14 h, dans le stationnement de la mairie du Sud-Ouest située au 815, rue Bel-Air.

« J'invite aussi la population à la sixième course populaire du parc Angrignon, le 14 octobre prochain, au profit du centre de loisirs Monseigneur Pigeon et du club aquatique du Sud-Ouest. Cet événement familial est une belle occasion pour profiter ou découvrir ce magnifique parc du Sud-Ouest. Aussi, participez à la dernière cyclovia de l'année ce dimanche, de 12 h 30 à 16 h 30, sur le boulevard Monk », a indiqué Alain Vaillancourt,  conseiller de Saint-Paul–Émard–Saint-Henri-Ouest, qui a ajouté que le 23 septembre, le Marathon de Montréal transiterait également par le boulevard Monk.

Le Sud-Ouest en évolution 

Le conseil a procédé à l'approbation de plans de construction d'un projet en vertu des Plans d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA).

Dernière étape franchie pour le projet de construction qui prendra place au 1999, rue William, après le départ de Thermetco, une entreprise spécialisée dans le traitement des métaux. « C'est une bonne nouvelle pour le secteur! Ce projet résidentiel comprendra 20 % de logement abordable, 10 % de logement avec trois chambres à coucher et des locaux commerciaux. De plus, le promoteur fera une contribution de 765 000 $ au fonds d'inclusion au logement social du Sud-Ouest », a commenté Anne-Marie Sigouin, conseillère de Saint-Paul–Émard–Saint-Henri-Ouest et présidente du comité consultatif d'urbanisme du Sud-Ouest.

Intensification des entraves routières

La circulation dans l'arrondissement s'annonce difficile au cours des prochains mois avec l'augmentation des entraves routières liées aux chantiers autoroutiers, en particulier ceux de l'échangeur Turcot et du pont Champlain, qui sont parmi les plus imposants au Canada. « Avec notre équipe locale en mobilité, qui travaille en étroite collaboration avec les autorités compétentes et nos partenaires,  nous mettons les bouchées doubles pour trouver des solutions permettant d'assurer la sécurité de tous les usagers de la route et tenter de diminuer les frustrations. Pour donner du poids à nos revendications, nous avons besoin de l'aide du public pour documenter les plaintes, en contactant le 311, le ministère des Transports pour Turcot ou Signature Saint-Laurent pour le pont Champlain », a lancé Craig Sauvé, conseiller de Saint-Henri-Est−Petite-Bourgogne−Pointe-Saint-Charles−Griffintown 

Prochain conseil : le mardi 9 octobre 2018

La prochaine séance régulière du conseil d'arrondissement se tiendra le mardi 9 octobre  à 19 h. La mairie d'arrondissement est située au 815, rue Bel-Air, 2e étage. Les séances régulières du conseil sont diffusées en ligne et peuvent être suivies en direct ou en différé à partir des archives. L'ordre du jour des séances et les procès verbaux sont également disponibles sur le site de l'Arrondissement.