Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

L'arrondissement annonce

Panel des maires du Grand Sud-Ouest : Le maire Dorais partage sa vision de la mobilité et de la revitalisation commerciale

1er mai 2018

Montréal, le 1er mai 2018 - Le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Benoit Dorais, a participé aujourd'hui au dîner-conférence de la Chambre de commerce du Sud-Ouest de Montréal (CCSOM), Le Grand Sud-Ouest en mouvement, et a fait état de sa vision et des réalisations de l'arrondissement en ce qui a trait aux enjeux majeurs que posent la mobilité et la revitalisation des secteurs commerciaux et industriels.

Benoit Dorais était invité à se joindre au panel des quatre maires du Grand Sud-Ouest en compagnie de Mme Manon Barbe, mairesse de l'arrondissement de LaSalle, M. Jean-François Parenteau, Maire de l'arrondissement de Verdun et Mme Maja Vodanovic, Mairesse de l'arrondissement de Lachine. Le panel était animé par Mme Manon Dumont, directrice des communications et coopération chez Desjardins LaSalle.

Viser une mobilité durable et pérenniser les aménagements

Lors de son allocution, le maire Dorais a abordé les nombreux défis de l'arrondissement du Sud-Ouest. Il a précisé que le territoire est en transition, qu'il est passé en quelques décennies d'un arrondissement à vocation industrielle, pour devenir un lieu habité par plus de 80 000 citoyens, dont des familles, et à 30 % par des jeunes âgés entre 15 et 29 ans.

Au sujet de la mobilité, le maire Dorais a souligné qu'il faut « viser une mobilité qui soit durable et qui fera écho à des actions, des interventions, des investissements durables dès la planification des projets de réhabilitation et de réfection que nous menons.

Pérenniser les aménagements de notre espace public, qu'il s'agisse des infrastructures souterraines ou en surface, c'est aussi les rendre plus sécuritaires, plus résistantes, plus durables. Il faut également aborder la question des chantiers dans une perspective d'amélioration de l'accès et de la visibilité des commerces. »

 

Échangeur Saint-Pierre

Le maire Dorais a donné son appui à ses collègues en exigeant que le futur échangeur Saint-Pierre désenclave et retisse les liens entre les quartiers limitrophes. « Un nouvel échangeur doit permettre d'accroître l'offre en transport actif et en transport actif », a insisté le maire Dorais. Les Montréalais n'accepteront pas que l'on refasse les erreurs de Turcot », a-t-il ajouté.