Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

L'arrondissement annonce

Adoption du projet de Programme particulier d'urbanisme de Griffintown par le conseil municipal : « Une grande étape vient d'être franchie après trois années d'efforts » Benoit Dorais

23 octobre 2012

Montréal, le 23 octobre 2012 - Le conseil municipal de Montréal a procédé unanimement aujourd'hui à l'adoption du projet de Programme particulier d'urbanisme (PPU) de Griffintown. « Nous avons travaillé d'arrache-pied pendant trois ans pour en arriver à ce résultat qui, selon nous, vient corriger les faiblesses du tristement célèbre PPU Peel–Wellington. Je suis fier que mes collègues du conseil municipal aient reconnu, cet après-midi à l'hôtel de ville, la qualité du projet de PPU préparé par la Ville centre et notre arrondissement », s'est réjoui le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais.

Le conseil municipal a aussi imposé des réserves foncières pour l'acquisition de terrains aux fins de parcs et espaces verts, dont l'achat de gré à gré du paddock du Horse Palace, ainsi que des terrains devant accueillir un bassin de rétention qui deviendront à terme un parc.

« Cette grande étape qui vient d'être franchie est pour moi un pas dans la bonne direction. Cela nous aidera à créer un milieu de vie durable, dans un souci de mixité sociale et répondant aux besoins des familles. Ce plan permettra de mieux encadrer la reconstruction et le redéveloppement des 10 millions de pieds carrés publics et privés de ce territoire qui va de l'autoroute Bonaventure à l'est à la rue Georges-Vanier à l'ouest, de la rue Notre-Dame au nord au canal de Lachine au sud », a expliqué Véronique Fournier, conseillère du district de Saint-Henri–Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles et présidente du comité consultatif d'urbanisme de l'arrondissement.

Il reste cependant du travail à faire, notamment en matière de transports en commun et actif. « Il faudra nous assurer que le cocktail transport sera pleinement au rendez-vous pour bien desservir ce secteur. La Société de transport de Montréal (STM) doit absolument être partie prenante de l'exercice de planification. Aussi, je demeure fermement convaincu que le corridor Dalhousie, par lequel transiteraient quelque 1300 autobus quotidiennement dans ce quartier résidentiel, un projet toujours dans les cartons de la Ville centre, ne doit pas se réaliser. La solution durable passe par leur insertion à même le futur boulevard urbain lors du réaménagement de l'autoroute Bonaventure », a réaffirmé le maire Dorais, pétition des citoyens du secteur à l'appui.

Les élus se disent aussi convaincus qu'il faille poursuivre, tel qu'indiqué dans le projet de PPU, les démarches déjà amorcées avec la Commission scolaire de Montréal visant à assurer la présence d'une école pour desservir les familles dans Griffintown, notamment l'acquisition de terrains et les modalités de partage des équipements municipaux et scolaires.

Lors du conseil municipal, les élus montréalais ont par ailleurs mandaté l'Office de consultation publique de Montréal pour mener une consultation publique sur le projet de PPU Griffintown. Ses recommandations sont attendues en 2013 en vue de l'adoption, par le conseil municipal, de la version finale du PPU Griffintown.