Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

L'arrondissement annonce

Le Sud-Ouest présente ses priorités aux candidats locaux à l'élection provinciale 2018

12 septembre 2018

Dans le cadre de la campagne électorale québécoise 2018, les élus de l'arrondissement du Sud-Ouest ont fait part de leurs priorités aux candidats de Saint-Henri‒Saint-Anne. « Ces demandes visent toutes à accroître la qualité de vie des résidents du Sud-Ouest en soutenant le développement d'infrastructures locales de qualité », affirme le maire du Sud-Ouest et président du comité exécutif, Benoit Dorais.

Les élus du Sud-Ouest ont unanimement identifié quatre priorités :

  • Implantation d'une école primaire dans Griffintown
  • Investissements aux abords de l'échangeur Turcot : soutien à la mise en place du Plan de développement urbain, économique, et social (PDUÉS)
  • Réalisation de la dalle-parc
  • Appui à des projets communautaires structurants : la construction d'un carrefour communautaire dans Émard et la création d'un lieu de commémoration autour de la Roche Noire

 

Implantation d'une école primaire dans Griffintown

Griffintown connait présentement un développement rapide et une forte croissance démographique. D'ici 2025, on estime que 22 000 personnes résideront dans le quartier, soit trois fois plus qu'aujourd'hui. Il est essentiel d'offrir aux résidentes et résidents les services nécessaires, dont l'implantation d'une école primaire. 

Le quartier Griffintown ne compte présentement aucune école, ce qui constitue un frein important à la diversification de la population et à la rétention des jeunes familles.

L'agrandissement de l'école de la Petite-Bourgogne n'est pas une solution idéale dans le cadre de l'amélioration des infrastructures et des services locaux de Griffintown et les élus du Sud-Ouest demandent donc au gouvernement du Québec de soutenir financièrement la construction d'une nouvelle école dans ce quartier en développement.

 

Investissements aux abords de l'échangeur Turcot : soutien à la mise en place du Plan de développement urbain, économique, et social (PDUÉS)

Depuis plusieurs années déjà, les résidentes et résidents des quartiers Saint-Henri, Émard et Côte-Saint-Paul subissent quotidiennement des inconvénients majeurs liés au chantier de l'échangeur Turcot notamment, le bruit, la poussière, les vibrations, l'augmentation du trafic routier, sans oublier les nombreuses fermetures de rues et les détours qui entraînent une augmentation de la circulation automobile sur les rues résidentielles avoisinantes.

L'achèvement du chantier, en 2020, marquera donc la fin d'une période extrêmement difficile.

L'arrondissement a consulté la population locale et cerné ses besoins dans le cadre de l'élaboration du Plan de développement urbain, économique et social (PDUÉS) pour les quartiers aux abords de l'échangeur Turcot. Les résidentes et résidents veulent se réapproprier leur quartier et profiter d'un milieu de vie agréable, convivial et de qualité grâce à la mise en place de mesures d'atténuation des nuisances et par un verdissement massif du secteur. Parmi ces mesures, notons la construction de murs antibruit végétalisés et la plantation massive d'arbres et de végétaux, la création de parcs ainsi que d'espaces publics au fort potentiel d'utilisation tout au long des quatre saisons et non uniquement en période estivale. Il s'agit là d'éléments essentiels afin d'améliorer le tissu social, de renforcer le sentiment d'appartenance au voisinage et surtout de diminuer le bruit et la poussière générés par la circulation automobile.

Le Sud-Ouest souhaite que le gouvernement élu s'engage à contribuer financièrement à la mise en place du PDUÉS.

 

Réalisation de la dalle-parc

La réalisation de la dalle-parc est aussi un projet extrêmement important pour les riverains, les résidents des quartiers avoisinants et pour l'ensemble de la population montréalaise. Ce lien cyclable et piétonnier permettra de désenclaver le secteur en plus de contribuer à adoucir l'impact des infrastructures gigantesques de l'échangeur Turcot.

Il s'agit là d'un projet prioritaire pour les élus de l'arrondissement du Sud-Ouest. Il importe que le prochain gouvernement du Québec réalise la dalle-parc dans les meilleurs délais.

 

Appui au développement des projets communautaires structurants pour le Sud-Ouest

On retrouve très peu de bâtiments municipaux dans le quartier Émard. Le Sud-Ouest sollicite l'aide du prochain gouvernement pour la création d'un carrefour communautaire qui permettra aux résidentes et résidents du secteur de bénéficier d'installations de qualité. Par ailleurs, les organismes communautaires et de loisirs pourront se regrouper dans ce lieu mieux adapté à leurs besoins, et ce, à coût abordable.

Les élus de l'arrondissement du Sud-Ouest comptent aussi sur l'appui du prochain gouvernement dans le cadre de l'aménagement d'un lieu de commémoration historique autour de la Roche Noire, située au pied du pont Victoria, afin de souligner dignement les milliers de personnes d'origine irlandaise emportées par le typhus au milieu du 19e siècle.

« Nous invitons les partis politiques présentement en élection à s'engager activement à soutenir notre développement communautaire et à contribuer à l'amélioration de la qualité de vie de notre milieu. L'appui du prochain gouvernement québécois sera essentiel au développement du Sud-Ouest », conclut Benoit Dorais.