Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Nous joindre

L'arrondissement annonce

Art public

Sculptures, installations, peintures, bâtiments, tous font partie du paysage et du patrimoine du Sud-Ouest. Vous les côtoyez tous les jours, ils témoignent de l’histoire du quartier.

Saviez-vous que...

  • Saviez-vous qu’à l’intérieur de l’arrondissement du Sud-Ouest vous pouvez admirer quarante-cinq œuvres d’art public?
  • Le gouvernement du Québec exige que 1 % des budgets des édifices publics aille à la création d’œuvres d’art intégrées à l’architecture ou à l’environnement faites par des artistes contemporains du Québec. C’est le cas de la magnifique murale de Catherine Widgery située dans la salle d’attente du CLSC de Saint-Henri et des grandioses appliques de verre de Pierre E. Leclerc sur la façade extérieure du Centre des collections muséales.

Parmi nos trésors…

Milieu Petite-Bourgogne

Étiez-vous au courant que l’École de technologie supérieure est une véritable galerie d’art contemporain? En effet, dans le pavillon situé dans l’ancienne brasserie O’Keeffe (1100 Notre-Dame Ouest) des œuvres des artistes Roberto Pellegrinuzzi, Laurent Pilon et Michel Boulanger peuvent être admirées.

Peu de gens le savent, mais la station Georges-Vanier, bien que l’une des moins achalandées de tout le réseau de métro de la Ville de Montréal, abrite un véritable joyau. C’est là que l’artiste Michel Dernuet a planté son œuvre d’art intitulée à juste titre Un arbre dans le parc. L’aviez-vous déjà remarquée?

Milieu Saint-Henri

L’œuvre à l’extérieur du Centre récréatif Gadbois a été créée par le sculpteur Armand Filion. Intitulé Les plongeurs, ce bas-relief accueille et invite le public à des activités sportives de toutes sortes.

L’installation du marché Atwater est l’œuvre de l’artiste Jacek Jarnuszkiewicz. Inaugurée en 2001 et intitulée Les allusifs, elle accompagne vos promenades sur la place du marché.

Vous êtes-vous déjà arrêté devant la subtile murale intitulée Bonheur d’occasion à l’intérieur de la station Place-Saint-Henri? Il s’agit d’une œuvre de l’artiste Julien Hébert qui veut rappeler le passé ouvrier de Saint-Henri en faisant référence au magnifique roman de Gabrielle Roy portant le même titre.

Le Centre culturel Georges-Vanier (qui abrite la bibliothèque du même nom) s’est doté d’une nouvelle œuvre d’art en 2004. À la croisée des mots est une spirale de mots bilingues évoquant la nature multifonctionnelle de l’endroit.

Milieu Pointe Saint-Charles

L’œuvre de Pierre Bourgault dans le parc Marguerite-Bourgeoys emprunte au jeu de corde appelé « arayak » pratiqué par les Inuits. Ce jeu était important dans l’éducation et la socialisation des enfants, ce qui est parfait pour un parc. L’œuvre est empreinte d’une poésie de parcours et demande aux usagers d’y créer leurs propres histoires.

Vous êtes vous déjà demandé qui avait fait cette immense œuvre aux coins des rues Atwater et Centre? Il s’agit de l’artiste Gilles Mihalcean. L’œuvre qui se nomme Monument à la Pointe raconte l’histoire du quartier Pointe-Saint-Charles.

Les origines Irlandaises du quartier sont mises à l’honneur dans le monument commémoratif pour les émigrés Irlandais morts du Typhus en 1848. Aviez-vous déjà remarqué cette œuvre à la sortie du Pont Victoria?

Milieu Émard / Côte-Saint-Paul

Les deux ouvriers géants qui surveillent nos déplacements à la station de métro Monk ont été conçus par l’artiste Germain Bergeron. L’un tailleur de pierre et l’autre manieur de pelle, ils représentent les ouvriers qui construisirent le réseau du métro. S’ils nous paraissent si grands, c’est qu’ils mesurent 6,2 mètres!

Une magnifique murale intitulée L’habitation en milieu urbain peut être admirée à la maison de la culture Marie-Uguay. C’est l’artiste Jacques Hébert qui a construit cette œuvre faite en grès-céramique représentant l’évolution d’un quartier par les moyens de communication.

Saviez-vous que l’œuvre environnementale de Francine Larivée intitulée « Après le passage des trains » change au gré des saisons? Elle a été pensée dans un esprit écologique afin de purifier le terrain qu’elle habite. Vous pouvez l’admirer sur le terrain Pitt, le long de la rue Saint-Patrick à la hauteur de la rue Eadie.