Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Nous joindre

L'arrondissement annonce

Élu maire du Sud-Ouest en 2009, il a été porté à la tête de Coalition Montréal, en juin 2014.
Ce jeune politicien formé en philosophie et éthique sociale a assumé des tâches névralgiques à la Ville de Montréal. En 2012 et 2013, il a été vice-président du comité exécutif et responsable des Grands projets, de l'Habitation et du logement social, des Immeubles, des Stratégies et transactions immobilières, de la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM) et de l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM).

Natif et résident du quartier Saint-Henri, il a travaillé au redressement des finances du Sud-Ouest et, avec son équipe d'élues, a doté l'arrondissement de plusieurs importants documents d’orientation et de planification, tous des premières dans l’arrondissement : la Politique culturelle du Sud-Ouest, le Plan d'action sur le patrimoine bâti des secteurs établis 2012-2015, le Plan directeur des parcs et espaces verts, la Politique locale de développement durable et le Plan d’action Municipalité amie des aînés (MADA).

Homme de terrain, il a mené plusieurs batailles : la réfection du complexe Turcot, l’abandon du corridor d’autobus Dalhousie, le maintien des succursales de la SAQ sur les artères commerciales du Sud-Ouest, la préservation du Griffintown Horse Palace… Sous son administration, l’arrondissement a remporté des prix pour l’implantation du premier woonerf de la Ville de Montréal et ses mesures d’apaisement de la circulation.

Il a par ailleurs poussé plus loin la stratégie montréalaise d'inclusion de logements sociaux, communautaires et abordables – avec le premier Plan d'action en matière d'inclusion de logements abordables dans les projets résidentiels – et a constitué des réserves foncières pour en faire davantage.

Membre du conseil d'agglomération de Montréal depuis 2011, il s’est également vu octroyer, par le maire de Montréal Denis Coderre, la présidence de la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise et la vice-présidence de la Commission sur l'Inspecteur général nouvellement créée. Monsieur Dorais siège également à la Commission du logement social de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et est représentant de l'arrondissement au sein du conseil d'administration de PME MTL Grand Sud-Ouest. En 2016, il a été nommé président du conseil d'agglomération de Montréal.

Très actif au sein de sa communauté, Benoit Dorais a précédemment été l’adjoint de M. Thierry St-Cyr, député de Jeanne-Le Ber (Bloc Québécois), et élu commissaire scolaire de Saint-Henri–Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles à la Commission scolaire de Montréal de 2007 à 2012. Il a également présidé plusieurs conseils d’administration, dont celui de la Caisse Desjardins du Parc Sir-G.É-Cartier de Montréal et d’autres organismes œuvrant en habitation, en persévérance scolaire et auprès des aînés.

 

Craig Sauvé s’est vu confier le mandat, par le maire Benoit Dorais, de présider la Table de sécurité urbaine de l’arrondissement. Il travaille en particulier les questions de sécurité publique, circulation, pistes cyclables, lutte aux graffitis et propreté. La participation citoyenne et le développement des artères commerciales (Notre Dame, du Centre et Wellington) sont également au cœur de ses actions. M. Sauvé a d’ailleurs été mandaté pour représenter les élus au conseil d’administration de la Société de développement commercial Quartier du canal.

Anne-Marie Sigouin réside dans le quartier Saint-Paul–Émard depuis 2004. Elle détient un baccalauréat en histoire de l’art et muséologie de l’Université de Lethbridge, en Alberta. De retour au Québec, elle fut à l’emploi du Centre Canadien d’architecture pendant huit ans pour ensuite entreprendre une maîtrise en histoire de l’art.

Son engagement social dans sa communauté débute en 2010, alors qu’elle participe à la création d’un comité de parents bénévoles qui travaille à la réalisation d’un projet de verdissement et de revitalisation de la cour de l’école primaire Cœur-Immaculé-de-Marie, projet qui sera complété au printemps 2015.

À l’automne 2011, Mme Sigouin fait équipe avec Alain Vaillancourt, président du Club aquatique du Sud-Ouest, et un groupe d’aînés qui font circuler une pétition contre la fermeture du Bain Émard, leur piscine de quartier et bâtiment patrimonial centenaire. La mobilisation citoyenne qui s’ensuit est sans précédent et mène à la sauvegarde permanente du Bain Émard un an plus tard.

La même année, Mme Sigouin participe à la fondation de la Société d’histoire Saint-Paul–Émard, dont elle fut la vice-présidente et aujourd’hui membre honoraire. Elle a également fait partie d’un regroupement de citoyens qui militent pour la création d’un anneau de patinage quatre saisons au parc Angrignon, projet qu’elle soutient maintenant en tant que conseillère de ville.

Anne-Marie Sigouin croit que Le Sud-Ouest peut et doit rayonner de par la richesse de sa culture, de son histoire et de son patrimoine naturel.

Anne-Marie Sigouin a été mandatée par le maire Benoit Dorais d'assurer la présidence du Comité consultatif d'urbanisme jusqu’en décembre 2016. Elle suit donc en particulier les questions d'intégration architecturale et l'analyse des demandes de démolition. Mme Sigouin s’est également vu confier le mandat de la révision du Plan d'action sur le patrimoine bâti des secteurs établis 2012-2015 et de la réalisation des actions qui en découlent ainsi que la bonification de l'offre en art public. La protection des ateliers d'artistes, la promotion des artistes locaux et l'accessibilité à la culture sont parmi ses champs d’intérêt. De plus, Mme Sigouin participe, conjointement avec Alain Vaillancourt, aux activités de mise en valeur des parcs de son district, dont le parc Angrignon, et de l'aménagement extérieur du pôle Gadbois.

 

Conseillère d'arrondissement depuis 2009, Sophie Thiébaut a travaillé au sein de différentes organisations communautaires de l’arrondissement du Sud-Ouest depuis 2001. Elle a oeuvré auprès de la population au Centre d’éducation aux adultes de la Petite-Bourgogne et de Saint-Henri (CEDA), au Carrefour d’éducation populaire de Pointe-Saint-Charles ainsi qu'à la table de quartier Concertation Ville-Émard–Côte-Saint-Paul où elle a coordonné le programme de revitalisation urbaine intégrée Opération Galt, dans le secteur Côte-Saint-Paul.

Dès l'annonce du projet du ministère des Transports en 2007, elle s'est particulièrement investie dans le dossier de l'échangeur Turcot en mettant sur pied le mouvement Mobilisation Turcot dont l'objectif est de demander au gouvernement du Québec un meilleur projet de reconstruction de cette infrastructure. Mme Thiébault détient un baccalauréat en coordination de projets et organisations sociocommunautaires, ainsi qu'un programme court de second cycle en économie sociale.

Sophie Thiébaut a été mandatée, par le maire Benoit Dorais, pour travailler avec les services au bilan et à la révision du Plan d’action intégré du développement social 2009-2013, aux contributions provenant de l’entente MESS-Ville, de même qu’aux problématiques de l’itinérance et des maisons de chambre. Mme Thiébaut s’est également vu confier le projet d’agrandissement/rénovation de la bibliothèque Saint-Charles, la mise à jour du Plan local de développement durable, la révision de la convention du programme éco-quartier, la politique de reconnaissance des organismes, conjointement avec Alain Vaillancourt, et la révision du règlement sur la salubrité et l’entretien des logements.

Alain Vaillancourt a été élu conseiller d’arrondissement du district Saint-Paul–Émard en novembre 2013 et est porte-parole de Projet Montréal en matière de services électriques et de sports et loisirs.

M. Vaillancourt réside à Ville-Émard depuis plus de 18 ans avec son épouse et ses deux enfants. Il est travailleur social à l’Association montréalaise pour les aveugles depuis plus de 17 ans et se spécialise dans le maintien à domicile des personnes âgées ayant une basse vision.

Passionné par l’activité physique et les saines habitudes de vie, il a complété au cours des dernières années quatre courses d’endurance Ironman. Il a aussi présidé pendant dix ans le Club Aquatique du Sud-Ouest, qui compte 2200 membres. Dans ce rôle, il a su mobiliser les multiples acteurs de sa communauté en 2011 pour la sauvegarde de la piscine centenaire du Bain Émard.

M. Vaillancourt cherche constamment à promouvoir un Sud-Ouest en santé où bien-être des citoyens rime avec mode de vie actif. Il a démontré cet engagement en organisant des événements mobilisateurs dans le quartier, tels que la course populaire du parc Angrignon, en association avec l’Université de Montréal.

En tant que conseiller d’arrondissement, il souhaite poursuivre son implication auprès des citoyens du Sud-Ouest et continuer sa lutte afin de conserver les acquis en termes de sport et de loisir dans l’arrondissement, tout en travaillant à améliorer l’offre de service pour tous les résidents.

Alain Vaillancourt a été mandaté par le maire Benoit Dorais comme responsable des aînéEs et de l'accessibilité universelle. Il représente également les élus de l’arrondissement au conseil d’administration du Regroupement économique et social du Sud-Ouest de Montréal (RESO). M. Vaillancourt a également été mandaté à l’élaboration d’une politique de reconnaissance des organismes et aux stratégies parcs (dont la mise en valeur du potentiel du parc Angrignon avec Anne-Marie Sigouin). M. Vaillancourt a également le mandat de représenter les élus au conseil d’administration de la Société de développement commercial Monk.